lundi 20 février 2017

Enfin, un nouveau patron!


Il me semble que j'ai tellement de choses à vous jaser que je ne sais pas par quel bout commencer. Bon. Soyons méthodique, je ne pourrai pas tout vous dire dans un seul article. Commençons pas le nouveau. Je viens de publier un patron de gants sur ravelry. Petite pause de mes corrections pour publier du nouveau.

Les gants du printemps! Ou Spring gloves en anglais. Oui, vous l'avez vu passer ici depuis une couple d'années. Mais c'est maintenant que je le publie. Ils sont fait en laine no 1 (fingering) avec des aiguilles double-pointes de 2.5 mm. Et le patron à sa version française et sa version anglaise (2 fichiers séparés). Mise en garde: il est vraiment mieux de faire des gants en jacquard APRÈS avoir déjà fait des mitaines en jacquard. 

Je les ai fait 3 ou 4 fois, au moins, et, surtout, je l'ai fait tester par Odette Gaudreault, une de mes meilleures élèves. Voilà d'ailleurs son modèle.

Ah! Et, petit tuyau, le patron est à 4$, mais à moitié prix jusqu'au 26 février! 

Poursuivons avec mes derniers tricots. D'abord ceux faits, en partie, durant mon voyage.
Un bandeau pour aller avec les gants faits
avec le kit de minis fourni par Mot de Laine
Une autre paire commencés par la pointe,
tricotés avec la laine de Bobinette Tricot (de Limoilou)
.
Et ma tunique d'hiver que je viens de terminer. Faite en Lambswool et partner 5 de Phidar (acheté chez Point Mousse, à Place Laurier), et tricoté avec des 3.5 mm. C'est de l'intarsia, donc, tricoté en aller-retour.


Puis, j'ai lu 2 livres dernièrement. Un de Danièle Starenkyj, réflexions pour une vie meilleure, et un sur le Hygge, cet état d'esprit-vacances que les Danois pratiquent. Ce dernier, je vous en parlerai dans un article à lui tout seul.

Le livre de Danièle Starenkyj, c'est son dernier livre, écrit en 2015, et ça s'inscrit dans la même lignée que ses autres livres (j'en ai lu plusieurs: Le bonheur du végétarisme, Le mal du Sucre, entre autres). C'est très stricte comme façon de vivre, mais madame Starenkyj écrit bien et est bien renseignée sur ses sujets. Je trouve ça quand même inspirant. Mais, non, je ne suis pas aussi stricte. J'ai ceci en commun avec elle: ma foi se vit au quotidien, et un peu partout, pas juste le dimanche, et me fait réfléchir sur tous mes choix. Elle ne fait pas partie de la même dénomination que moi (elle est adventiste du 7ème jour, je suis pentecôtiste), d'où ses choix plus strictes je pense: pas de boisson, pas de café, pas de viande, pas de sucre...du tout! 
Moi qui aime un café et dessert, ou une petite coupe de vin à l'occasion. Ha! Ha! Je suis peut-être un peu trop bonne vivante pour toutes ses restrictions!
Sauf que tout ce qu'elle dit sur la simplicité dans nos choix, j'adhère. Et...je vais tenter de diminuer le sucre.
Sur ce, je retourne à mon tricot et à mon café! Oups! 

Commentaires