samedi 13 août 2016

Ma cousine France

France, à l'arrière-plan,et moi, à 11 ans
Quand j'étais enfant, je vouais une admiration sans bornes à ma cousine France. Tout d'abord, c'était la cousine la plus vieille (oups, elle n'aimera pas ça que je dise ça!) que j'avais dans mon entourage. En fait, ce n'était pas la plus vieille, mais France, je la voyais souvent. Le plus important à savoir, c'est que France faisait de la danse classique. J'ai chez moi, un petit film où on me voit, à 3 ans, tenter de l'imiter alors qu'elle nous avait fait une démonstration. C'est ça, et des photos de ma mère en danseuse (elle aussi en a fait, voyez ce message), qui m'ont donnée le goût d'apprendre la danse. L'histoire de mon évolution de danseuse commence ici.
Mais ce dont je n'ai pas parlé (ou presque), c'est que France nous organisait des spectacles de danse en famille. Pas des petits événements improvisés, mais de vrais spectacles, où nous invitions toute la parenté et quelques amis, avec costumes, programmes et tout le tralala.
tiré du site de Isadora Duncan
Mon 1er souvenir à ce sujet se passe au camping de la Rivière Hâtée où nous avions une roulotte avec ma famille. Et la famille de France en avait une aussi. Nos mères sont sœurs. Je devais avoir 6 ou 7 ans et, pour préparer un 1er spectacle, nous étions partis à la recherche d'un "costume" trouvé avec des éléments de la nature: feuilles et fleurs surtout. Je revois encore ma cousine Anne avec des lilas en guise de tutu. Où est-ce qu'elle les a prise? Je n'en ai aucune idée. Ha! Ha!

Par la suite, les parents de France ont acheté un chalet à l'Anse-au-Sable, et c'est là que nous avons fait nos spectacles pendant quelques étés. Forcément ça se passait l'été, puisque ces spectacles étaient à l'extérieur! Je ne me rappelle plus les années précises, mais je devais avoir entre 7 et 13 ans, et je sais que ça s'est fait 3 ou 4 ans. 
En-dehors de France, nous étions 2 cousines qui suivaient des cours de ballet depuis quelques années: Nathalie et moi. Donc, les rôles important reposaient sur nous 2. Parfois je lui enviais un rôle, et c'était probablement la même chose pour elle.
tiré du site de Isadora Duncan
Ma mère et ma tante ont même contribué à faire des costumes. Mais France en avait plusieurs et les conservait dans un magnifique petit garde-robe au chalet. France, à ses dires, n'était pas une excellente danseuse, mais tout ça n'avait AUCUNE importance: elle avait un grand talent d'organisatrice, et aimait nous coiffer et nous maquiller pour l'occasion.
Il y avait aussi ma sœur Marie-Claude, et même mon cousin Louis parfois, qui faisaient de petits numéros (qui faisaient peut-être plus rigoler le public qu'autre chose). Ma cousine Anne avait aussi son solo. Oui, oui, c'était, en majorité, des solos et des duos! Non, mais, nous n'étions pas n'importe qui! Ha! Ha! Mon cousin Martin, lui, s'occupait du programme, de la bande sonore et de l'éclairage. Je pense que quelques autres cousines (en tout cas Marie, il me semble) se sont jointes à nous aussi les dernières années, mais je n'en suis pas sûre. 
photo de Brenda Veldtman
La soirée se terminait par un feu sur la grève. Vraiment de très beaux souvenirs! 



Nous y tenions tellement à nos spectacles que je me rappelle qu'une année, il avait été reporté (pas annulé) à cause du temps très incertain, et que nous avions tenté de convaincre ma cousine au téléphone, en braillant, de le faire quand même!
Quoiqu'il en soit, France, le chalet de ma tante et mon oncle(qui appartient à ma cousine Anne maintenant), nos étés de cette époque ont contribué à mon développement dans le domaine de la danse.
En 2007, lors d'un festival en plein air à Frampton en Beauce
Merci chère France!

Commentaires