mardi 26 janvier 2016

Mon nouvel horaire


J'avoue que quand je me suis installée à l'ordinateur pour vous taper ce message, je n'avais pas beaucoup d'idée. Et puis, je me suis rappelée que je n'arrête pas de parler de mon "nouvel horaire" sur ma page facebook. Alors me voici avec un petit aperçu.
Petite mise en contexte: J'ai pris la décision d'arrêter la vente après réflexions.  J'ai décidé ça cet automne (j'en ai parlé ici, ici et ici). J'en avais marre de tricoter toujours les mêmes choses (gants, mitaines et bas). Et, après calcul, j'ai réalisé que c'était ridicule de travailler autant...pour si peu! Et augmenter mes prix pour que ça vaille la peine? On parle de multiplier par 5...au moins! 
J'ai fait mes 2 petites expositions prévues, puis, ce fût effectif. Sur le coup, ça n'a rien changé, vu que j'ai tricoté quelques cadeaux de Noel comme d'habitude (Yé!). Après Noel, je m'atèle à mes cours, alors là non plus, ça ne paraissait pas. Car (précisons), je continue d'enseigner et de produire des patrons (à vendre ou gratuit pour certains) sur ravelry. J'avais beau essayé que la vente passe en dernier, ça n'entrait pas dans la tête de la plupart des gens (une tricoteuse veut absolument vendre ses chose non? pensaient-ils probablement). Et moi, j'ai de la difficulté à dire non. J'ai pris les grands moyens: une pause de la vente, ce qui enlève énormément de "tricot sous pression"!

Et en réfléchissant encore (fiou, je vais saigner du nez avec toutes ces réfléxions. Hi! Hi!), j'ai décidé de me faire un horaire. Vous savez, je tricote vraiment beaucoup, et j'ai quelques petites articulations qui s'en ressentent. Et ce sera l'occasion de sortir tous ces patrons qui "dorment" dans mon ordinateur.

Alors, je "travaille" de, après le déjeuner (que je ne prend pas tout de suite en me levant) au souper, et ce, du lundi au vendredi. Le reste du temps, je tricote ce que je veux, mais plus mollo (ou je fais autre chose si ça me tente! Comme lire, écrire, faire de l'exercice...). 

Dans le travail, s'inclût la préparation de cours, la préparation de patrons, et je vais y ajouter, les fameux travaux que j'ai laissé en plan. Là-dedans, il y a le chandail en grosse laine acrylique qui est de côté depuis, hmmm (j'y pense)...4 ans? Je sais, c'est la honte! Puis, j'ai un autre chandail pour mon beau-frère que je vais réveiller de son hibernation: mais là, on parle de quelques mois de retard seulement.

C'est tellement plus motivant! Pourquoi je n'ai pas fait ça avant? Toutes mes belles petites laines qui dormaient (décidément, ça dort bien chez nous!) vont y passer! Je termine avec une bonne idée de petit mari pour mieux embobiner la laine en cône, 

ainsi que quelques images d'une rencontre à mon cercle pour tricoter de petites pattes de bébé pour vendre pour OLO.


À bientôt!

Commentaires