mardi 30 juin 2015

Invasion de Tricot-Graffiti au Québec (6)


Pour mon 6ème article sur les tricots-graffitis produits par les CFQ pour leur 100ème anniversaire, je suis allée dans Bellechasse.
Pour faire l'exception qui confirme la règle (expliqué dans le dernier message sur les tricots-graffitis), nous y sommes allés sans avoir rien planifié, juste après avoir mangé une crème glacée aux Chocolats favoris. Oui encore. À croire que c'est intimement lié avec mon "traquage" de ces œuvres tricotées! Mais cette fois, c'était dans le Vieux Lévis. 
Malgré tout (aucune adresse notée), nous avons trouvé plusieurs tricots-graffitis, dont 2 particulièrement spectaculaires.
D'abord, nous avons été à St-Michel. Sur le thème des saisons, 4 arbres (et un petit 5ème plus modeste) sont recouverts de tricot, chacun axé sur la saison qu'il représente. Et bien placé en plus, puisqu'ils sont devant l'église en allant sur leur petit quai si charmant.
Le quai en question





 Puis, en passant par St-Vallier...


...nous n'avons rien trouvé à Berthier-sur-mer. Donc, nous avons remonté dans les terres. 
À St-Pierre-de-Montmagny

 Et, photo d'une collaboratrice-amie (Francine Boiteau), voici celui de Ste-Claire.
photo: Francine Boiteau
En voici un que j'ai trouvé un mois plus tard, Beaumont.


Et pour terminer, pas le moindre, St-Charles. Il y en avait à 2 endroits, faciles à trouver sur leur rue principale.





C'est la 2ème fois que je met ici des photos qui ne sont pas de moi. Si ça vous tente de m'envoyer des photos, je les mettrai ici (si je n'ai pas déjà d'images de l'endroit) quand je couvrirai la région (ou le thème pour certains articles). Il y a 400 cercles qui ont participé, je n'irai pas partout, c'est certain! Demeurant sur la rive sud de Québec, j'aurai fait plusieurs tricots-graffitis de ce coin, ou dans un rayon de 1/2 heure-3/4 d'heure. Ensuite, en allant vers Rimouski aussi puisque j'y retourne cet été (j'en ai fait quelques uns déjà). Mais au-delà de ça, si je n'ai pas "affaire", je n'irai pas. Donc si vous êtes d'une autre région de la province, vous avez 95% des chances d'être la seule personne qui peut me fournir cette photo.
Envoyez-les moi par courriel (dans "afficher mon profil complet", puis, "contactez-moi") ou en message privé sur ma page facebook L'Univers d'une Tricoteuse
Avec l'arbre de l'hiver à St-Michel
La suite, un peu plus à l'ouest de Québec.

vendredi 26 juin 2015

Le Temps des Pivoines


Ça fait plus d'un mois que je n'ai pas fait d'article sur mon petit train-train! Alors me voici avec...rien d'important.
Ce matin sortant pour prendre ma marche, j'ai été frappée par l'ensemble des bruits de mon voisinage. Je reste dans un quartier résidentiel plutôt tranquille habituellement. J'avais bien entendu quelques coups de marteaux, mais de l'intérieur, ça avait l'air relativement calme.
Il faut dire que l'école est finie depuis 2 jours. C'est l'été partout dans le monde! Enfin, partout où il y a un été. Je vous emmène avec moi en promenade dans le voisinage.

Après avoir chaussé nos bons espadrilles pour la marche, allons-y!
Ah! Voilà les sources de bruits: la réparation d'un toit et le début des camps de jour. Enfin il me semble que c'est ça. En tout cas, il y avait des rassemblements d'enfants. Mais à part ça, beaucoup de gens semblaient en congé.





Et, pourquoi pas, dans une autre balade, faite il y a une semaine, sur la rive nord: la plage Jacques Cartier.

C'était une sortie avec maman
Il parait que ces lys sont l'emblème du Québec
Mais moi, ce que je préfère, c'est l'ensemble "fleuve et roses sauvages"
Ça sent bon!! 
 Terminons pas quelques uns de mes derniers travaux (c'est quand même un blogue de tricot. Hi! Hi! ). J'ai un peu ralenti la confection des gants et bas, mais je n'arrête pas tout à fait.
Patron: Symétrie no 1
Patron: bas symétriques no 3 (avec modifications)
Un de MES tricots-graffitis qui s'en vient!
 Ah oui! Et j'ai lu ce livre. Je l'ai beaucoup aimé. C'était captivant, bien que beaucoup axé sur le deuil, mais pas trop lourd quand même. Le seul défaut que je lui trouve, c'est que les objets tricotés se font beaucoup trop rapidement par rapport à la réalité. Une écharpe, un bonnet en une rencontre: wo! Il faut qu'ils soient faits avec de la très grosse laine pour que ce soit possible. Allez, riez! Mais il fallait que je le dise!
Le Cercle des Tricoteuses

lundi 22 juin 2015

Invasion de Tricot-Graffiti au Québec (5)


Dans ma petite tournée des tricots-graffitis (c'est notre 5ème) produits par les Cercles des Fermières du Québec, cette fois-ci, nous nous sommes promenés dans la fédération 24: Québec.
Je vais un peu vous montrer comment ça se passe pour nous. D'abord, nous allons sur le site des CFQ, à la page des tricots-graffitis et nous choisissons la région où nous nous dirigeons. Cette fois, nous allions reconduire ma mère pour une activité à Val-Bélair. Nous avons pris en note 8 à 10 cercles qui avaient une adresse. Ce sont ceux "supposés" avoir un tricot-graffiti à l'adresse mentionnée. C'est effectivement le cas...3 fois sur 4.

 Puis, nous cherchons les endroits sur google map et nous en sélectionnons 5 ou 6. On ne peut pas tous les faire!! C'est notre simple initiative, selon nos possibilités et emploi du temps. Et nous enregistrons la carte obtenue dans ma tablette. Et hop! C'est un départ!

Nous avons eu de la difficulté au début. Le 1er que nous avons trouvé est celui de Val-Bélair, après s'être fourvoyés dans les rues.


Mais nos recherches furent infructueuses pour notre 2ème: Loretteville. Ou bien, il n'y en a pas, ou bien il est à un autre endroit que celui mentionné sur le site des CFQ. Ils peuvent avoir trouvé une meilleure place après avoir donné leur coordonnées au CFQ. Pas de problèmes pour les gens de la place, mais c'est tant pis pour les visiteurs qui se donnent la peine de se déplacer. Je dois dire que ça nous arrive en général une fois à chaque virée.
Après 1hr30 de recherches, nous en n'étions qu'à notre 2ème: celui de l'Anciette-Lorette. J'avoue avoir eu le goût d'abandonner à ce stade. Mais au moins, celui de l'Ancienne-Lorette en valait la peine. Nous avons tenté de nous re-donner courage avec un frite dans un casse-croûte direct en face des tricots graffitis.



Nous avons donc décidé de couper court pour la ville de Québec, réalisant que c'était pas mal moins intéressant pour nous de "virailler" dans les rues d'une ville qui comprend plusieurs cercles, de se tromper, et en plus, de ne rien trouver parfois. 
En faisant un peu de route, nous nous détendons, voyons de beaux paysages de campagne. Alors, direction St-Augustin.
Et c'est là que la bonne humeur est revenue! 





Et, pour terminer la boucle (il fallait revenir chercher ma mère), Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.




Murale à l'endroit où était le tricot-graffiti à Ste-Catherine

Et voilà pour cette fois. Pour la suite dans la fédération 24, suivez ce lien
La prochaine fois, j'irai peut-être (avec mon conducteur privé) dans Bellechasse, ou dans Charlevoix, ou dans la Beauce ou, ou...(ce ne sont pas les choix qui manquent!)