lundi 25 mai 2015

Fin mai


Le printemps ne dure qu'un mois au Québec, et ce n'est même pas une blague! 

Quand la chaleur commence à arriver (fin avril en général), tout déboule. Comme si le printemps n'en pouvait plus d'attendre son tour! Dommage que cette période soit si courte: je l'aime beaucoup pour ses parfums, son climat agréable et l'absence de moustiques. Déjà en juin, il fera trop chaud à mon goût.



Toujours ma nouvelle fenêtre (elle ne sera plus "nouvelle" cet automne, promis)
Petit essai de Yvan sur un trognon de céleri: il a vu ça "sur-les-internets".

Côté tricot, j'ai préparé une soumission la semaine passée et je l'ai envoyé en fin de semaine. À suivre.

Et, par raisonnable du tout, j'ai commencé ce projet commun(on est quelques unes à faire le même patron. C'est un kal, un knit along en anglais). C'es le patron de Maude, sa Prairie skirt. Mais, je prend le temps que je veux pour la faire.
Ce n'est que la ceinture
et je termine (enfin presque) ce projet pour ma sœur.

J'ai un cours cet après-midi, mais c'est plus tranquille (et souhaité) à ce niveau ces temps-ci. Ça prend un temps d'arrêt pour de nouveaux projets, de nouvelles idées, de nouveaux cours, patrons...

lundi 18 mai 2015

Invasion de tricot-graffiti au Québec (3)

Participation différente de St-Anaclet
Comme j'en ai parlé dans mes articles précédent libellés fermières, je visite les tricots graffitis de la province (1er article de la série ici). Ceux-ci sont exécutés par les CFQ qui ont participé afin de souligner le 100ème anniversaire de ce regroupement. 
Cette fois-ci, je suis allée visiter le Bas St-Laurent. Ceux et celles qui auront lu ma bio-tricot, savent que je suis native de ce coin et que c'est là que j'ai commencé à tricoter. 
Mais quelle déception! Le cercle de Rimouski n'a pas fait de tricot-graffiti! Je me faisais une joie de vous parler de ma petite histoire avec les CFQ devant leur tricot-graffiti. Tant pis! D'autres villes du coin ont participé. En guise de photos de Rimouski, je vous montre l'endroit où j'allais acheter mes premières balles de laine. C'est aujourd'hui un salon de coiffure, mais c'était une boutique de vêtements pour enfants qui s'appelait "Au Bleu et Rose". Mais...ils y vendaient aussi de la laine! Je descendais à pied et je faisais mes achats. Il y a eu aussi à Place St-Laurent, une boutique qui s'appelait "La boule de Laine" et qui vendait de la laine Pingouin. Ce que j'aimais cette boutique!


Je me rappelle avoir visité une exposition des fermières dans mon adolescence. Mais c'est il y a 10 ans que j'ai mis les pieds pour la 1ère fois dans un cercle des fermières pour, ce qu'ils appelaient les "mercredi, portes ouvertes", à St-Jean-Chrysostome. Quelques mois après, je prenais ma carte de membre. Et me voilà, 10 ans plus tard, impliquée surtout dans le tricot (vous vous en doutiez), et parfois avec des enfants. Car je trouve très important ce rôle de transmettre ce que l'on sait aux enfants.
lors d'un "mercredi portes ouvertes"
Avec des enfants
J'ai fait ces mitaines pour un tirage: Diane les a gagnées
Une de mes dernières expos avec les fermières
 Excusez-moi cette petite incartade (mais c'est mon blog tout de même. Hi! Hi!), et revenons à nos tricot-graffitis. Voici ce que j'ai trouvé pour vous. 
D'abord à l'Isle-Verte: C'est un des plus mignons, je trouve.


Et nous avons cherché celui de Trois-Pistoles, mais malheureusement, il a dû y avoir une erreur dans l'adresse inscrite sur le site des CFQ (à moins que ce soit moi qui ai fait l'erreur), car il n'y avait rien sur la rue en question. Et je sais qu'ils en ont fait un. Je l'ai même vu en photo sur leur page de groupe facebook! Mais voici un lien où on le voit spécifiquement. D'ailleurs, ce site en montre plusieurs, en particulier dans le coin de Montréal! 
Je me reprendrai pour Trois-Pistoles cet été, avec de meilleures informations.
À Rimouski (ou vraiment pas loin), nous avons trouvé ceux de Pointe-au-Père et Ste-Luce et celui de St-Anaclet. 



C'était ceux de Pointe-au-Père et maintenant, voici ceux de Ste-Luce:


Aucun rapport avec les tricot-graffitis, mais j'aime ces maisons à Ste-Luce
Ah oui! J'ai habité 2 ans à St-Anaclet

Après notre séjour à Rimouski, sur le chemin du retour, nous avons essayé de trouver celui de Rivière-du-Loup. Nous l'avons trouvé! Et je n'ai pas été déçue! Il est vraiment super!



Et là, j'ai presque fini le mien. Sauf que l'installation risque d'être plus compliquée. À force de voir l'ingéniosité de certains, j'ai le goût d'en avoir plus d'un chez moi. .
Commençons par le premier.  Mais ne vous inquiétez pas : je vous montre déjà toutes mes créations ici, alors bien sûr, vous verrez aussi mes tricots extérieurs.
Dans le prochain article, vous verrez un peu les Appalaches, 2, encore de Lévis, et celui d'une amie.

lundi 11 mai 2015

Un peu de tout en ce mois de mai

2 patrons gratuits, trouvés sur le net: voir plus bas
Je ne vous ai pas montré grand chose de mes nouvelle confections dernièrement. Forcément avec mes articles sur le 100ème des CFQ et mes tutoriels. Mais vous allez voir que, maintenant, je me réserve du temps pour tricoter d'autres patrons que les miens, afin d'expérimenter de nouvelles choses, parfois moins dans mes "cordes". Comme ce patron de bas qui partent de la pointe (habituellement, je tricote mes de haut en bas). Ce n'est pas plus difficile, juste différent. Le patron vient du calendrier de À la maille suivante que j'ai acheté en novembre dernier.
Un patron de Stéphanie Voyer, une designer du Québec
Fallait bien que je fasse une folle de moi avant de couper!
Une "affiche" tricotée pour mes expos de l'automne prochaiin
Le printemps et l'été, j'alterne allègrement entre le crochet et le tricot à l'aiguille. Alors que l'hiver c'est les aiguilles seulement, ou presque. D'abord, mes "travaux" habituels.
Pas de patron encore pour ces bas
Version 2 couleurs de mon patron de gants Vitrail
Un "work in progress" de tricot-graffiti



Et puis l'alternance aiguilles-crochet...
Petits chats tricotés de Linda Dawkins
Petits hiboux crochetés de Bunny Mummy

Ça deviendra une veste dont le patron sera disponible cet automne
Un patron que j'ai acheté il y a un an que je me décide à faire
C'est un "lalylala". J'ai pris ce que j'avais pour le faire. Mouin...c'est un peu étrange dans le bleu. Et il est grand! Je n'ai pas pris la grosseur de laine recommandée. Avec un visage (il n'y en a pas dans le modèle original) c'est un peu mieux. Je l'appelle mon agneau Na'vi (tribu du film Avatar). Mais...je vais devoir recommencer. Hi! Hi!

L'agneau Na'vi. Patron Lupo the lamb
Et pour terminer, voilà ce qu'on aperçoit de ma nouvelle fenêtre: des petites feuilles vertes, mais ça change très rapidement. 
Dans une couple de jours, ce sera un arbre en feuille tout ce qu'il y a de plus normal en plein été...même si ce n'est pas encore l'été!

samedi 9 mai 2015

1ère longue promenade de 2015


Enfin, c'est vraiment le printemps! Mais pas pour longtemps, car au Québec, le printemps tarde à venir et on passe rapidement à l'été.
Hier, vendredi, je suis allée à mon tricot-thé à Lévis. Juste avant, je suis arrêtée chez Michel's (comme à chaque 2 vendredis où je vais à ces rencontres de tricot). Puis, je suis partie à pied pour aller au café La Mosaïque sur la rue St-Louis, une petite rue qui coupe la Côte du Passage. 

Pas grand chose me direz-vous: juste 2 km. Mais après, j'ai terminé de descendre la côte du passage jusqu'au traversier pour emprunter la piste cyclable, qui longe le fleuve St-Laurent, et je l'ai fait à pied jusqu'à St-Romuald: 7 km!
Départ à la traverse Lévis-Québec



Reste de l'usine de l'Hoir
Maison natale de Louis Fréchette, vue du fleuve





Donc, j'ai marché 9 km en tout. J'avais le cellulaire d'Yvan pour l'appeler quand je n'en pourrais plus: c'est pourquoi j'ai pu vous montrer ces quelques images de ce qui fût un agréable moment pour moi. 
Même si je suis "raquée" aujourd'hui, comme on dit en bon Québécois.
Après ça mon tricot était très bienvenu!