mardi 13 octobre 2015

Bye bye Cadodart!

En 1995-96
L'autre jour, je suis tombée sur un album que j'avais fait pour, ce que j'aurais voulu, une petite entreprise: Cadodart. C'était il y a 20 ans. J'essayais de vendre des choses faites à la main, et j'en ai vendu (il faut le dire). J'ai même fait une couple de fois, une "réception à la Tupperware" pour vendre des choses, et ça avait très bien marché la 1ère fois.



Je crois que j'ai arrêté parce que je suis devenue trop occupée avec un autre projet: une petit école de danse dans un contexte religieux.
Je ne réalisais pas les heures que je mettais à fabriquer ces choses pour le prix que je les vendais. Et je prenais les commandes pour le même prix! 
Portez attention aux prix: je pense que je voulais vendre! Ha! Ha!

 À ce moment, je faisais du tricot (bien sûr), du crochet, de la couture et des chocolats. Je ne me suis jamais enregistrée comme compagnie, mais j'ai un tout petit peu vendu dans une boutique seconde main de mon patelin qui avait accepté de prendre une couple de choses en consignation. Mon tricot n'était pas ce qu'il est aujourd'hui, je dois dire. Je tricotais beaucoup d'acrylique.


Pourquoi je vous parle de tout ça? Parce qu'à ce moment-là, c'était seulement la vente dont il était question. Et aujourd'hui, c'est cet aspect que j'abandonne.
J'ai réalisé que j'en avais un peu marre de faire des gants. Ça allait mieux quand je vendais autant de mitaines que de gants. Mais de toutes façons, ça allait finir par arriver. Je me suis aussi rendu compte que c'est cet aspect qui me demandait le plus de mon temps, tout en étant le moins payant.
articles tricotés récents
Mais là, j'entend votre suggestion: "Vends-les plus cher, comme le double!" Pour commencer à penser à réviser ma position, je ne devrai pas doubler, pas tripler, mais quintupler le prix de mes items. Mes gant seraient à 100$. Et là, je serais à 5$/l'heure. Oui, vous avez bien lu. Je suis donc à peu près à 1$/l'heure, parfois un petit peu plus. Vous voyez? C'est ridicule! Et qui m'achèterait des gants même à ce prix? Et même si ça "marchait", ça ne règle pas le problème de "l'écoeurîte" qui va arriver quand même!
Mais alors, pourquoi j'ai attendu aussi longtemps avant de prendre cette décision? Parce que j'aime ça me présenter à une petite exposition: je suis fière des choses que je fais et c'est très gratifiant d'entendre les bons commentaires sur ce que je fais. Il me semblait aussi, que c'était LA façon de me présenter et de montrer mon travail. Aujourd'hui, avec ma page facebook, ce n'est plus la seule façon.
L'an passé
Alors c'est pour ça que je fais cet article: pour exprimer que j'arrête la vente bientôt (quand j'aurai fini mes engagements à ce sujet). 
Et aussi pour vous faire rigoler avec mon album: de ma naïveté, de la jeunesse de mes enfants (et ma nièce), et de la présentation un peu boiteuse (je ne touchais pas à un ordinateur!) 
Après? Je continue de tricoter, bien sûr! Mais pour préparer mes cours, produire des patrons, et pour faire des cadeaux parfois...à moi entre autres!

Commentaires