lundi 9 mars 2015

Les clefs de l'autonomie dans le tricot (2-Voir ce que l'on fait)


Mon 2ème article sur ce que j'appelle "le système D" dans le tricot traite de la structure de la maille et du fait de la reconnaître...avec ses yeux! Le premier était sur l'échantillon.
Quand on commence à tricoter, tout a l'air d'un enchevêtrement de fils incompréhensible et c'est bien normal. Mais il devient primordial de bien comprendre ce que l'on fait, dépassé le stade des débuts.
image de Lion Brand
image de Agrafe et franfreluches

L'apprentissage de tricot texturé (simple combinaison de mailles endroit et envers créant un "dessin" particulier) vous aidera dans cette étape. Ici, on apprend à reconnaître l'apparence d'une maille endroit par rapport à une maille envers. 
Point de blé: Rgs 1 et 2: *1ml end, 1ml env*. Rgs 3 et 4: *1ml env, 1mls end*
On réalise que l'envers d'une maille endroit donne (logiquement) une maille envers et vice-versa. On réalise qu'à l'horizontal, les mailles endroit s'enfoncent, ce qui fait que quand on tricote tout à l'endroit et en aller-retour, ce sont l'envers des rangs qui ressort. Et on réalise aussi qu'à la verticale, c'est le contraire. Comme dans les côtes (une maille endroit, une maille envers, ou 2 mailles endroit, 2 mailles envers), ce sont les mailles envers (ou l'envers des mailles à l'endroit) qui se cachent. Tout ça vous mélange? Justement! Il faut le faire pour comprendre.
Une note au sujet des...notes. Si il est très utile à l'occasion de prendre des notes où on est rendu, surtout au début, il ne faut pas en devenir esclave. Ce que je veux dire, c'est que le fait de prendre des notes, ne vous "absout" pas d'apprendre à voir ce que vous faites. Rendu à un certain niveau, on ne prend pas de notes pour: compter ses rangs, voir où on en est dans le point de blé (point ci-haut), point de riz ou autre point de base. Ces choses se voient avec un peu d'expérience.


image de Phildar

L'autre chose que vous apprendrez à cette étape est de réparer une maille échappée, au moins dans le jersey (un rang endroit, un rang envers, ou tout à l'endroit si vous tricotez en rond). Rien n'est plus normal au début que perdre une maille à l'occasion. Ça nous semblera la catastrophe jusqu'à ce qu'on réussisse à se débrouiller par soi-même. Dites-vous qu'une maille tordue, c'est moins pire qu'une maille perdue...qui continue de dégringoler! Il faut aussi en venir à être capable de détricoter maille par maille pour rectifier une erreur qu'on a fait, il y a quelques mailles à un rang. 
image Le mouton comtois
Et aussi (étape détestée qu'on peut contourner parfois en acceptant certaines erreurs), il faut en venir à être capable d'enlever ses aiguilles des mailles, détricoter quelques rangs, et remettre ses mailles sur les aiguilles. Il faut y aller vraiment précautionneusement. Mais si on ne sait pas faire ça, il faut tout recommencer à la moindre erreur, ou...

Un dernier détail pour cet article. Il y a certaines erreurs qu'il faut apprendre à accepter plutôt que de défaire. Une simple maille de trop, ou de moins, dans un jersey, ce n'est pas grave! Un rang de trop dans une rayure n'est pas non plus si grave que ça. Bref, si vous débutez, ne vous demandez pas la perfection, sinon, vous allez vous décourager rapidement. Nos grands-mères et arrières-grands-mères (oui, encore elles!) acceptaient leurs erreurs: après tout, c'est un des charmes du tricot fait à la main. plutôt qu'à la machine. de ne pas être parfait!

Commentaires