lundi 3 novembre 2014

L'expo de Breakeyville


Voilà! Mon 1er de mes 2 expos est passé! C'est toujours intéressant de voir qui sera à mes côtés comme exposant. 


À ma droite, c'était Françoise Delerue, une fabricante de savons artisanaux. Elle appelle sa petite compagnie: Souci et Lavande. Ceux qui connaissent mon amour de tels savons comprendront que c'était très tentant pour moi. D'autant plus que je connais Françoise qui est venue prendre des cours (plutôt des consultations puisqu'elle sait bien tricoter) chez moi. J'ai été raisonnable: juste un savon et un baume à lèvre.

À droite de Françoise, c'était Cou-de-Cœur, de beaux bijoux en pierres semi-précieuses que l'artisane se procure dans ses nombreux voyages partout dans le monde. Des bijoux, il y en a beaucoup, mais ceux-là sont très biens. J'en avais déjà acheté dans une autre expo, il y a plusieurs années. Et hop! Une petite paire de boucles d'oreilles en Lapis lazuli.

Je sais, je n'ai pas de liens pour ces 2 entreprises, mais Françoise n'en a pas pour l'instant, ni la propriétaire de Cou-de-Cœur (dont je ne connais pas le nom: pas fort hein?). Elles seront toutefois présentes lors d'autres expositions dans la région de Lévis. Cou-de-Cœur sera aux Trouvailles de Noel, et Françoise, dans de plus petites expositions d'ici Noel, comme le salon des métiers d'art de St-Etienne de Lauzon.
Et c'est tout pour mes achats! J'attend toujours d'avoir fait quelques ventes avant d'acheter.
Pour ma part, dans mes ventes, la palme va, encore une fois, aux gants, suivi des bas et des mitaines. À part ça, quelques petites choses pour enfants. Mais, dans l'ensemble, ce fût une bonne vente, beaucoup mieux que l'an passé, mais je n'ai pas battu mon propre "record" de ventes. Hi! Hi!
En tout cas, merci à tous les visiteurs, ami(e)s et autres personnes qui auraient été jointes par ce blogue ou ma page facebook. 
Le détail de mes articles (à vendre en personne seulement) sur ma page facebook
Un dernier mot au sujet des expositions pour artisans: Ce sont les petites expositions qui encouragent le plus les artisans puisqu'elles ne demandent pas de montants exorbitants pour réserver une place. Les grosses expositions, à plus de 100$ la place, mangent une bonne partie des profits des artisans. C'est une grosse chance à prendre que d'y réserver une table. Dans mon cas, c'est même impossible puisque le tricot est dans une classe à part cause du nombre d'heures que prend une pièce tricotée (j'élaborerai là-dessus dans mon prochain message). Mais je me permet d'en parler parce que j'ai entendu les autres artisans en parler aussi. Ils doivent aussi monter leur prix pour tenter de rentabiliser leur réservation, ce qui veut dire que les clients aussi sont perdants.
Ma prochaine "petite" exposition est samedi le 15 novembre au Centre Civique de St-Jean-Chrysostome.

Commentaires