lundi 28 octobre 2013

1ère neige


Ça ne plait pas à tous mais nous avons eu la 1ère neige ici, dans la région de la Capitale Nationale, aujourd'hui (le 28 octobre). Bien entendu, j'en ai profité pour prendre ma "traditionnelle" marche de la 1ère neige, sans prendre le temps de m'habiller. C'est-à-dire, on enfile le tout par-dessus notre pyjama. En fait, je fais ça plusieurs fois dans l'hiver: vu que c'est long s'habiller l'hiver, je coupe le processus ainsi (les matins pas trop pressés, bien sûr).

Lors de ma dernière expo, avec Nicole 
À part ça, je tricote pour mes futures expo-ventes: la fin de semaine du 23 et 24 novembre à Breakyville et le 30 novembre à notre local du cercle des fermières. Alors voici quelques items (pas bloqués toutefois) que je viens de faire:

Gants symétrie no 4, en processus


gants Chérie, en négatif

mes bas sampler (avec un nouveau sampler, le mouton)



Le soleil sort: toute cette neige va fondre, c'est sûr! J'en aurai profité un peu. PS. Je viens de découvrir le fait de prendre la photo avec ma tablette, qui entre dans ma dropbox directement. Plus besoin d'entrer mes photos dans l'ordi, ça se fait tout seul. C'est beaucoup plus rapide de préparer mes messages ainsi. Désolée pour ceux que ça semble évident, mais moi, je suis ancienne :)



mardi 22 octobre 2013

Tricot-Graffiti à Lévis

Tricot-graffiti à Abercorn dans l'Estrie
Mon expo-vente aux Galeries Chagnon est terminée et, ma foi, j'ai fait de belles ventes! Au point que je ne pourrai pas prendre ma semaine tricot-Graffiti au complet. Et oui, suite à l'annonce de ce projet de tricot-Graffiti à Lévis sur la rue Bégin qui sera à partir du 6 décembre, j'avais décidé de me prendre toute une semaine là-dessus. Même que mon cercle des fermières y consacre un de ses mardi-tricots, celui de cette semaine. J'avais décidé de faire une pause de mes mitaines pour "Un sapin pour tes mains". De toutes façons, avec toutes les expo-ventes que je vais avoir à la fin du prochain mois, je savais que je devrais ralentir la cadence. Pas de tricoter (non mais ça va pas! Et ma santé mentale, qu'est-ce que vous en faites?), mais de tricoter des mitaines à donner.
D'abord, je vous montre mes derniers tricots...qui ne sont plus en ma possession présentement.

gants "symétrie no 4" et no 3
C'est que j'ai vendu 9 paires de gants!

mitaines du kit symétrique no 1

Et quelques paires de mitaines et bas, surtout. Donc, c'est reparti pour une paire de bas, puis ce sera des gants, d'autres bas, encore des gants et des mitaines. J'aurais voulu faire des petites poupées, mais, je ne suis pas sûre que j'aurai le temps. Bientôt, je vous explique combien de temps me prend chaque item à tricoter. Un indice? Ça prend beaucoup plus que 2-3 heures.


Mais voici comment je me suis débrouillée pour participer au tricot-Graffiti avec si peu de temps à y consacrer. Mentionnons qu'on demande des carrés de 6'' X 6'', ou rectangles de 6'' X 12'', ou 6'' X 18''. D'abord, j'ai coupé une écharpe que je ne portais plus et j'ai fini les bords coupés: 3 rectangles de 6'' X 18''. Puis, ce début d'écharpe au crochet que j'avais abandonné (oh oui, ça m'arrive!) n'était pas tout à fait assez large. J'y ai ajouté une bordure pour arriver à 6'' X 12''. Et j'ai finalement tricoté ce carré qui est un petit peu plus grand que 6'' X 6''. Je le met dans le lot quand même.
En passant, tout le monde peut participer à cet événement de tricot-graffiti et il y a 3 endroits pour laisser ses "morceaux tricotés". Voyez cet article pour plus de détails. Il y a même un groupe facebook!

jeudi 17 octobre 2013

Touche de treillis


Le dernier numéro de Broche à Laine (qui a pris beaucoup de retard, avouons-le) est sorti. Et voici mon ensemble de 3 patrons que j'ai appelé "Touche de Treillis".

Le faux-col...

...les jambières...

...et les réchauffe-poignets.

Chaque morceau ne prend pas plus de 100g de laine (c'était même le but visé). Et chaque projet utilise une méthode différente de tricot en rond(aiguilles double-pointes, aiguille circulaire et "magic loop"). Comme d'habitude, ces patrons seront disponibles individuellement (ou peut-être tous ensemble) dans 3 mois. Pour l'instant, c'est l'exclusivité de l'association francophone du tricot...et de mes élèves de tricot.
En ce moment (jusqu'au 20 octobre), je suis en expo-vente aux galeries Chagnon à Lévis. Venez me dire bonjour si vous passez par là!

Les photos avaient été prises lors de nos vacances cet été




lundi 14 octobre 2013

Nos 1ères mitaines partent


Nous avons "monté" notre sapin de mitaines, et je ne vous le montre pas tout de suite. Je garde la surprise pour novembre. Mais tout de même,  je vous montre où on en est: 64 paires. Et je vous montre la jolie jupe de sapin que Éliette Roy nous a préparé exprès pour ce projet.


Le 1er organisme auquel nous allons donner 15 paires de mitaines est le Ponceau. Par la suite, et sur une base régulière, nous en donnerons à la Maison des Haut-Bois. Je vous tiendrai au courant ainsi que du compte de nos mitaines.
Vu que c'est mon blog, je fais un gros plan de quelques unes des miennes.


On reconnait mon "style" avec torsades, mais aussi les rayées dans le bleu et blanc et les vertes.



Un petit modèle, modulaires et feutrées

À part ça, il y a l'expo-vente aux Galeries Chagnon de toutes les fermières de la rive-sud de Québec à partir de jeudi le 17 octobre jusqu'au 20, et c'est, bien entendu, sur les heures d'ouvertures du centre d'achat. J'y serai avec mes mitaines, bas, gants et autres accessoires avec la table de St-Jean-Chrysostome.

M'y voilà, une autre année, avec mes co-exposantes










lundi 7 octobre 2013

Les créations de Zab, 2009 à aujourd'hui


Je continue ma petite histoire avec le tricot, où j'ai commencé ici la période "adulte". 
Vers 2008, Yvan m'a suggéré de prendre une adresse e-mail personnelle puisque je recevais beaucoup de choses ayant trait au tricot dans notre boite courriel commune. Pour écourter ce message, je vous emmène sur ce message (écrit il y a déjà 3 ans passé) qui traite de mon évolution avec le web. C'est que cette évolution à un rapport direct avec la suite de ma bio du tricot. Ce blog, entre autres, existe à cause de cela.
Mais en dehors du web, il est important de mentionner que je me suis mise à explorer plus à fond les techniques qui m'intéressaient. Torsades d'inspiration Viking et celtiques d'abord, puis jacquard.
Parlons-en du jacquard!
En 2009, Chantale Boissinot, professeur de tricot à la maison Routhier, donnait un atelier un samedi à notre cercle sur les mitaines Lettones. Elle nous montrait quelques bordures et décorations qui se mettent sur les mitaines Lettones.



Elle nous a montré aussi les bases de la technique continentale (à 2 mains) pour le jacquard. Je me rappelle avoir demandé si elle avait un livre à nous suggérer pour continuer à faire ce genre de mitaines. Elle m'a conseillé Selbuvotter qui, je le découvrirais plus tard, était sur les mitaines Norvégiennes en fait. J'ai fait tous les patrons de ce livre: 31 mitaines ou gants! Je sais c'est fou, mais j'aimais vraiment ça et c'est ainsi que j'ai acquis les bases d'une bonne expérience de ce type de tricot.



La suite fût naturellement de créer mes propres patrons puisque j'avais des occasion d'en vendre. D'ailleurs, c'est à partir de là que j'ai fait de meilleures ventes avec mes tricots.

Dans mes 1ers patrons de mitaines et gants en jacquard

J'en suis là, une centaine de patrons publiés plus tard, avec de plus en plus de cours de tricot, quelques expo-ventes à l'automne. J'ai découvert les rudiments du "steek" (couper dans son tricot: j'en parlerai éventuellement). J'ai fait quelques e-books de tricot à compte d'auteur et j'en prépare d'autres, bref, je m'amuse à souhait dans cet univers, ne me laissant pas arrêter par les limites qui s'imposent à moi. Ça peut sembler orgueilleux, mais si je ne fais pas ça, qui le fera au Québec? Est-ce que je vis du tricot? Ça dépend de ce que vous entendez pas là. Oui, c'est comme mon emploi par rapport au temps que j'y consacre, et je fais davantage d'argent avec ça qu'il y a 5 ans. Mais non, tout ça est loin d'équivaloir à un salaire normal, mais vu que nous avons l'habitude de vivre depuis longtemps avec un seul salaire, le choix n'a été très difficile à faire. Dans le prochain article sous ce libellé, j'y parlerai de mon emploi du temps.