mardi 25 juin 2013

Les petites mitaines avancent...


Voilà où nous en sommes pour le projet "Un sapin pour tes mains". Plusieurs ont appris à faire des mitaines pour le projet. En haut, une photo de quelques participantes (qui étaient là le jour où j'ai pris la photo) avec les mitaines qu'il y avait ce jour-là. Je crois que nous en sommes à 24. Plusieurs de nous en feront cet été. J'ai hâte de voir où nous en serons à ce moment-là!
Il a été décidé que 18 paires de mitaines seraient données à l'organisme Le Ponceau à et que les autres seraient distribuées à La Maison des Hauts-Bois, 2 organismes de la Rive-Sud de Québec .

Voici les miennes. J'en suis à 6 paires. Je me suis "imposée" un certain rythme: une mitaine par semaine (je tricote autre chose, quand même!) en période d'activité, et 2 paires pour l'été. Je reprendrai le rythme d'une mitaine par semaine en septembre: Ça devrait donner 10-12 paires dans l'année, ce que je m'étais planifié pour cet année.




jeudi 20 juin 2013

Début d'été


Je suis allée à Rimouski en fin de semaine passée pour une rencontre dans le cadre de la semaine mondiale du tricot. Des représentantes du bas St-Laurent (et moi de Lévis) étaient autour d'une table au salon de thé Bonté Divine. Un agréable moment dans cet établissement ultra sympathique que je découvrais.
Nous étions, encore une fois, logés aux cabines Bellevue, avec ma mère qui y était pour son "lancement de livre" familial (rien d'officiel).


Le lendemain matin, j'ai passé un agréable moment à tricoter dehors au soleil et au frais: génial!


Voici quelques travaux en cours dans la décoration de maison:


Voici où en est ma couverture
C'est le nouveau carré uni plus au centre


Mon dernier endos de coussin: tricot texturé et torsades simples

Voici l'ensemble du côté jacquard

agencement de l'ensemble pour un effet de couleurs...

....et en voilà un autre avec les mêmes coussins!

Un autre coussin que j'ai appelé: Personnasym
Je trouvais que ma décoration de maison ne reflétait pas assez mes dernières tendances en tricot. De toutes façons, il n'y avait que très peu de choses tricotées (davantage de crochet). Alors je pense que je commence à palier à ce manquement! :)





lundi 17 juin 2013

Le livre de ma mère


Ma mère a écrit sa biographie et l'a enfin reçue la semaine dernière. C'est que ça exerce la patience écrire un livre, et pas juste dans l'exercice d'écriture! La correction, l'édition, encore la correction et finalement, ce qui se fait attendre le plus, l'impression. Au bout du compte, elle est contente du résultat. 
Ça fait tout drôle de voir son nom dans un livre et de savoir qu'il est question de soi: à lire dans le privé car larmes en prévision. Je commence à le lire et, je dois dire que ça se lit très bien. J'étais très contente pour ma mère car c'est un rêve de plusieurs années qu'elle a et je pense que ça a été un peu thérapeutique pour elle : son enfance a été difficile.
Si il y a des intéressés, j'en ai en main. 
Bravo maman, je suis fière de toi!


vendredi 14 juin 2013

Biscotte & cie


Sorties de l'île de Montréal, nous nous dirigeons vers la rive sud. Petite erreur dans le chemin emprunté, mais nous y voilà à St-Bruno chez Biscotte & cie. C'est un espèce de mail avec un Tim Horton: voilà pour notre dîner. Puis direction la boutique.


La particularité de cet endroit, c'est que ce n'est pas juste une boutique de laine mais le point de vente principal de la Laine Biscotte & cie, pur produit Québécois de grande qualité :il faut comprendre que c'est un peu plus cher. Louise Robert est là, un peu occupée, mais nous finissons par avoir un peu de temps avec elle. Elle nous parle de sa laine et de ses produits en vente: il y a aussi du tissu très coloré que je soupçonne d'avoir été choisi pour se marier avec ses laines, très colorées elles aussi. Moi je voulais essayer dans sa laine et, tant qu'à faire, allons-y dans des matières de grand luxe: Algasoie, un mélange de seacell (lyocell d'algue) et de soie et, Vintage, un mélange laine et cachemire.

Louise, devant sa nouvelle laine: wow!

Nous avons compris pourquoi Louise était si occupée. Elle venait de terminer un bain de teinture avec un nouveau fil qu'elle va probablement appeler Boréal, une pure merveille de mérino (je crois) avec un fil brillant. Francine est partie avec un écheveau pas encore sec: c'est "frais", pas à peu près! Nous avons vu sa chambre dé séchage.


La boutique comprend, elle aussi, un très joli coin salon de tricot. Notre dernière boutique de cette visite: c'est une très belle boutique et si j'habitais sur la rive-sud, je n'hériterais pas à y retourner, sauf que, ce n'est pas vraiment une raison puisqu'on peut très bien acheter sa laine en ligne! Mais c'est très plaisant de "voir en vrai.".

Pour voir "mon butin" dans le menu détail, voyez ce message

jeudi 13 juin 2013

Espace Tricot


Pour la 2ème journée de notre "pèlerinage", nous prendrons l'auto et non pas le métro parce que nous faisons 2 boutiques et la 2ème est sur la rive sud de Montréal: il faudra donc sortir de l'Île de toutes façons.
La 3ème boutique est sur la rue Monkland. Je me dis que ce sera sûrement anglophone comme pour le Mouliné. C'est là que nous allions nous stationner en sens inverse sur un "one way" (voir ce message).
La boutique, c'est Espace Tricot.


Oh, c'est joli! Il y a aussi un coin "salon tricot". Franchement, la vendeuse (qui s'avère être une des propriétaires: Lisa) est extrêmement sympathique. C'est beau, c'est chaleureux, c'est dynamique et les personnes qui travaillent ici sont vraiment passionnées: c'est très contagieux! Les propriétaires ont tricoté la plupart de modèles montrés en boutique. Quelques différences dans les marques de fils (pas de Noro toutefois) mais de quoi se rendre malade quand on aime la qualité.


Le comble, c'est quand une amie des propriétaires, qui a un commerce de pâtisseries, arrive avec un plateau pour que les clientes goûtent...Ici, il n'y a pas de langue, sauf le tricot. Effectivement, tout le personnel est anglophone, mais nous parle en français tout le long. Elles sont aussi folles que nous: cette boutique est notre coup de cœur à toutes les 3.


Moi j'ai acheté pour le même montant dans chaque boutique parce que c'est ce que je m'étais fixée, mais je peux vous assurer que mes amies, c'est là qu'elles ont le plus acheté! Juste avant de partir, l'autre propriétaire  Mélissa est arrivée et a gracieusement accepté d'être photographiée avec sa collaboratrice et l'autre employée (dont j'oublie le nom, mais qui fait vraiment partie de la "famille" Espace Tricot). Est-ce que je recommande la boutique? Un immense OUI! Que vous soyez débutante ou avancée, vous serez bien servie et répondue, en français ou en anglais. Quand nous reviendrons à Montréal, nous essaierons d'autres boutiques, mais celle-ci, nous y reviendrons.

Lisa, à gauche, et Mélissa, debout

mercredi 12 juin 2013

Le Mouliné


Après une halte dîner, on reprend le métro, pour la station Vendôme. Direction rue Sherbrooke: Le Mouliné. Il pleut et il vente et pas d'abri tout le long de la rue comme pour la rue St-Hubert.
Le Mouliné, c'est grand! Il y a du choix (encore de la Noro à profusion) et ils sont en vente! C'est d'ailleurs leur plus grand atout. Leur prix sont intéressants, surtout à cause de la vente, mais ils en font régulièrement. Pour ces qualités de laine, ce n'est pas à dédaigner. La vendeuse (et femme du propriétaire) est anglophone (en fait de souche allemande) et tricote tout le long de notre visite. J'avais l'intention d'acheter dans ce voyage suffisamment de Noro pour me faire une autre veste et c'est là que je l'ai achetée: de la Silk garden socks. Il faut dire que je m'étais fixée un budget pour chaque boutique.


Vraiment beaucoup de choix ( Berrocco, Cascade, Madelinetosh...) et une section en bas pour les cours: ma seule photo intérieure. La dame est gentille mais réservée. Pour le reste de "l'évaluation", c'est tel que mentionné dans ce message.
Voilà, terminé pour aujourd'hui, ça ira à demain, 2 autres boutiques. Souper au St-Hubert puis, retour à l'Oratoire pour la nuit. Voyez ce message pour voir le butin de la 1ère journée.

mardi 11 juin 2013

L'Effiloché


Débarquant du métro, station Beaubien, nous nous dirigeons sur la rue St-Hubert. Surprise (je ne viens pas de Montréal), la rue est toute abritée! On peut magasiner dehors, même si il pleut! Et c'est ce que le temps annonce.


Halte à l'Effiloché: depuis le temps que j'en entend parler! Ah? Ce n'est pas juste une boutique de laine, ils y vendent du tissu aussi. Petite déception, ce ne sera pas si "tricot" que ça...Nous entrons et, wow! Finalement, on retrouve toutes les marques de laine qui m'intéressent, de la Noro en quantité, entre autres. Noro, c'est ma laine fétiche pour le moment: j'en ferai sûrement un "post" à un m'ment d'né. D'ailleurs, la propriétaire a remarqué ma veste (en Noro, bien sûr!).
Et ce qui devait être une déception est plutôt devenu un charme finalement pour moi. Le tissu, c'est surtout pour la courte-pointe (que j'aime beaucoup aussi).


Le style est décontracté-bohème avec un petit coin salon de tricot craquant et une table pour les cours dans le fond. J'ai été assez à l'aise pour oser demander à la propriétaire si je pouvais prendre des photos: ça commence bien! Ce qu'il faut savoir, c'est que dans la vraie vie, je ne suis pas super-audacieuse.
Pour l'accueil, la qualité et les prix, c'est tel que mentionné dans ce message. Et voilà pour notre 1ère boutique. Direction, subway pour dîner: j'ai faim!!!!!!!!!

lundi 10 juin 2013

Les boutiques de Montréal, visite 2013


Tel que promis, me voilà avec mes petites "évaluations" des boutiques de laine que nous avons fait à Montréal. Exceptionnellement, je vais "poster" tous les jours cette semaine pour ne pas "étirer la sauce" pendant plus d'un mois. Avant de commencer, je voulais introduire. Nous avons visité 4 boutiques: L'Effiloché, Le Mouliné, Espace Tricot et, Biscotte & cie. Je tiens à dire que nous avons été bien accueilli dans chacune de ses boutiques, que  la qualité était au rendez-vous dans toutes ces boutiques et que c'était plutôt dispendieux partout(forcément avec la qualité qui s'y trouvait).
Je regrette un peu de ne pas avoir commencé par les boutiques de Québec, en particulier pour La Dauphine et Fil et Fibre qui ont des qualités équivalentes à celles des boutiques de Montréal. Je suis allée dans ces boutiques: c'est pourquoi je peux comparer la qualité, le prix et l'accueil. Bien sûr les boutiques de Québec ont moins d'espace que celles de Montréal. Quoiqu'il en soit, j'irai faire ma petite visite avec mon appareil photo...à un moment donné. Je retournerai chez Point Mousse et aussi à la boutique des Laines Douceur à Kamouraska, qui, comme Biscotte & cie, n'est pas juste une boutique, mais une productrice de laine.
Un critère au sujet de l'accueil: plus il y a de photos de la boutique, plus nous nous sommes sentis à l'aise. C'est plutôt logique.
Il y a des boutiques ailleurs en région que je visiterai, éventuellement, la 1ère sur ma liste étant la boutique Mont Tricot à Sutton, à cause du bon contact au téléphone et par internet que j'ai eu avec Lucinda Iglesias, la propriétaire. Ceci étant dit, je ne connais pas toutes les boutiques de laine de la province, alors, si un(e) propriétaire d'une boutique voudrait ma visite...dites-le moi et j'irai quand je pourrai!
À Montréal, nous sommes restés en moyenne 1hr30 dans chaque boutique. Faites le calcul: c'est presque une journée de travail de magasinage de laine! On est pas folles à peu près!

vendredi 7 juin 2013

Broche à laine et la musique


Il est enfin sorti le nouveau broche à laine, la revue de l'association francophone du tricot et...oui, je fais la couverture! Comment l'avoir? Il faut s'abonner à l'association pour 25$ par année (4 numéros). Il est possible d'acheter à l'unité les numéros passés pour 6.95$, le tout numérique (pas papier: si vous vous abonnez "papier", c'est 10$ de plus et seulement pour les numéros à venir).


Donc, j'ai 2 patrons. Le thème étant la musique, j'ai fait ce haut crocheté en 2 versions: mer ou musique et je l'ai appelé "Sur un air d'été" en l'honneur de cette chanson de Pierre Bertrand.
Il y a un patron aussi de Fabienne Boerlen: un petit col douillet et un patron de couverture pour bébé de Élaine Lemay.
Mon 2ème patron est une veste tout aller. J'ai eu une commandite de Diamond yarn pour la faire: c'est de la Noro silk garden lite, et à cause des couleurs, en la tricotant, je me suis mise à chanter: "Vert...jaune et rouge et bleu. J'ai le soleil dans les yeux". Alors je l'ai appelé "Vert Harmonium" en l'honneur de cette chanson du groupe Québécois Harmonium. Je pourrais peut-être faire une collection sur des tounes d'Harmonium? On verra...
Ce qui est nouveau pour moi, c'est que je l'ai fait en 6 grandeurs: de petit à 2X. La voilà sous toutes ses coutures!

N'oubliez pas la journée mondiale du tricot en public demain, samedi le 8 juin de 10hrs à 16hrs (remis au lendemain en cas de pluie) à Québec sur les plaines d'Abraham, près du kiosque Edwin Bélanger. Si il n'y a rien par chez vous, organisez-en un. Et à Rimouski, c'est la fin de semaine d'après (samedi le 15) au café Bonté Divine (rue Cathédrale) à partir de 14hrs.

lundi 3 juin 2013

La semaine mondiale du tricot en public


Et oui, c'est cette semaine (à partir du 8 juin), et on parle de semaine maintenant. Alors un peu partout dans le monde, il y aura des rassemblements de tricoteuses(eurs), surtout dans les fins de semaines. À Québec, c'est samedi le 8, de 10hrs à environ 15hrs30. C'est gratuit et tiens, je vous fournis une petite affiche si besoin. Ne vous gênez pas, servez vous-en!
Dans l'est du Québec, ce sera samedi le 15 en après midi (14hrs) à Rimouski au salon de thé (s'cusez pardon) Bonté Divine, sur la rue Cathédrale. J'y serai aux 2 rencontres.


À part ça, voici mon dernier modèle de gants. Et finalement, malgré mon ralentissement dans les patrons, j'en ai quand même fait un patron disponible sur ravelry. Je les ais appelés gants Montréal. Le patron est à 3$ et résolument pas pour une tricoteuse débutante.
J'ai fait aussi le capuchon de la future veste symétrie no 4 pour mon défi-tête-2013...


....et aussi ce petit haut tricoté en biais en Noro Taiyo, seulement 2 balles! Une chance au prix que ça coûte...


Ces 2 derniers morceaux font partie de mes "essais" bien notés: on verra plus tard ce que je ferai avec.