mercredi 30 janvier 2013

Bas "hommage celtique"


En fait ce n'est pas leur nom, mais c'est l'idée. Ils s'appellent Bas Trinité, se tricotent avec 4 aiguilles double-pointes de 3mm (et 5 à la toute fin) et de la laine pas si fine que ça: un cran au-dessus de la laine à bas habituelle, de la no 2 (ou sportweight). Le patron est à 3$ en français et en anglais.


J'ai fait ce motif inspiré de Elsebeth Lavold (ma designer préférée quand on parle de torsades) il y a quelques années, mais je viens d'écrire le patron, avec une petite inspiration de ma belle-fille qui avait eu l'idée de le mettre 3 fois sur la jambe. J'y ai ajouté une petite torsade entre les répétitions et transformé la partie arrière après un motif, en côtes. Je les voyais en écru (ça aussi ça fait Irlandais). Voilà le résultat.



J'ai trouvé une blogueuse-tricoteuse de Lévis assez rigolote. Je vous dirige vers son dernier article que j'ai bien aimé (et pas trop long).

L'espèce de "fleur", c'est mon dessin
Voici où j'en suis avec ma couverture. J'ai fait mon 1er dessin, basé sur les même dimensions...
...et j'ai commencé à "virer" les 1er en coussins.


L'intéressant, c'est que leur envers  sera une autre technique de tricot que j'aime: un pur plaisir!

Envers du vert: torsades

Envers du rouge: tricot modulaire

Pour terminer, je tiens à dire que ça fait déjà 3 ans que ce blog existe. Merci à tous ceux qui me suivent et...bonne fête Pastelle! Non. Ce n'est pas l'anniversaire de Pastelle (elle existait avant ça), mais de l'Univers de Pastelle.

jeudi 24 janvier 2013

Mes cours cet hiver


Dans moins de 2 semaines, je commence mes cours de tricot. Là, en ce moment, c'est le crochet débutant.


Donc, il y aura comme cours intermédiaire, le tricot en rond (il revient épisodiquement celui-là): bas, mitaines, bonnet de base, jambières,


 jouet facile et un faux-col plastron (le nouveau patron pour ce niveau).
Pour les plus avancés, ce sera, pour une 2ème fois, jacquard à fil tiré (Norvégien, fair-isle..). Voici le 1er projet pour tous:

Chauffes-tasses: celui de droite a un steek

Voici les projets pour ceux qui débutent cette technique:
 -Le modèle "Rose des Vents": une tuque, des mitaines et un faux-col avec le dessin de l'image en-haut. Je ne vous le montre pas plus parce que le patron va apparaître prochainement dans le Broche à Laine

ces mitaines "cœur à cœur"

Les projets entre deux (ni facile, ni difficile):

bas symétrie no 5
le bonnet à oreilles sampler

...et voici les un peu plus avancés pour ceux qui l'ont déjà faits:

les chaussons sampler, sans couture
les gants symétrie no 3
et le capuchon symétrie no 3 avec un steek

C'est quoi un steek? Explications dans un prochain message: disons simplement qu'on coupe dans son tricot. Je suis particulièrement fière que tous les projets de ces cours sont...mes patrons!

vendredi 18 janvier 2013

Walking in the winterwonderland!!!


Quand je suis allée à Cuba, j'ai pensé "nous voici dans le pays de l'été". Peut-être que certaines personnes, qui viennent au Québec se disent "me voici dans le pays de l'hiver". Après tout, Gilles Vigneault l'a bien chanté..
Un petit retour sur mes marches commencées cet été. On se rappelle que la plus grosse a été celle-là. Je continue....jusqu'à un certain point. Mettons que le but est de ne pas être trop rouillée pour pouvoir recommencer au printemps. Ce que je veux dire par là, c'est que, oui, je marche, mais pas des marches de 1hrs30 à 2hrs comme durant la saison chaude. Je porte mes nombreuses tuques, mitaines et foulards, et profite des beaux paysages de l'hiver.

Et non! Pas pour tout de suite la baignade...

.
C'est super pour le moral, d'autant plus que j'y ajoute ma petite séance de luminothérapie matinale (pas si matinale que ça, quand même) dans MA chaise à MA fenêtre.



On voit ça souvent par ici

.

Même à -20, température qu'il fait aujourd'hui.
Donc l'hiver, ce n'est pas la longueur des marches, mais la régularité qui est le défi.

et tant qu'à y être, ma porte célèbre la saison!

Pour me faire pardonner mon impertinence, je vous montre ce sur quoi je travaille cette semaine...et que je ne peux pas arrêter! C'est un carré créé par Sue Flanders dans le Knitter's 50 (c'était en 1998) pour une couverture: The Great North American Afghan, où plusieurs designers créaient chacun leur carré. Ils en ont fait un livre (que je n'ai pas, soit dit en passant: juste la revue). Moi, j'ai accroché sur celui-là. Vous allez en entendre parler car ça va être très long... et interrompu (il le faut!)




vendredi 11 janvier 2013

L'amitié et le tricot

Francine et Paule près de chez moi
Je l'admet, je suis parfois un peu "sauvage". Mais j'ai quand même des amies! Certaines de celles-ci sont des tricoteuses, et voici un aspect que j'aime bien dans ma relation avec ces "amies-tricoteuses": Elles acceptent que je tricote tout en parlant et comprennent bien ce type de compagnie: elles font la même chose!

Johanne, à Rimouski
Parler en tricotant, je trouve ça tellement relax! Pour moi, tricoter me permet de rassembler mes idées, de me focuser. Une personne qui ne tricote pas peut penser que je ne lui accorde toute mon attention, alors que c'est faux: je lui permet d'entrer un peu dans mon intimité et elle accepte cet aspect de ma personnalité.
Donc mes amies tricoteuses sont très précieuses: Francine, Paule, Johanne, ce sont mes tops avec Fanny à qui j'ai appris à tricoter. Encore là, quel contact privilégié que de montrer à une amie à tricoter!
Il y a aussi toutes mes amies tricoteuses de mon cercle des fermières: Ginette, Francine(une autre), Darquise, Michèle, Lulu, Carmen, Pierrette, Pascale, Nicole, Gisèle, madame Armelle (et toutes celles que j'oublie peut-être).


Quand je donne des cours (au cercle, mais encore plus dans les cours privés chez moi), c'est plus qu'un cours, c'est une rencontre amicale et, tôt ou tard, on fait connaissance et on se raconte des choses, n'est-ce pas Line et Julie?
Bien sûr, je me suis fait des "amies" sur ravelry, même des amies que je n'ai jamais rencontrées (phénomène des amis-réseau-social), et j'aime bien ça...mais ce n'est pas la même chose qu'une rencontre en personne.
J'en ai rencontré quelques unes (avant ou après ravelry, mais le lien se continue à cause de ravelry). C'est ainsi que Maryse est en quelque sorte mon amie, même si je ne la vois pas très souvent: elle tricote et quand on jase, je sens que ça clique (oh, le jeu de mot!).
J'ai rencontré Chantale, une prof de tricot, ici à Québec, extrêmement compétente!
Et ces dames que j'ai croisé à mon chalet dans le bas du fleuve: Anais, Léona, Maude et Roussine
.

Et il y a celles du groupe tricot-thé à Québec: Émily, Fabienne, Aline, Claire, Karine, Julie,  Danielle, Marielle, Michèle.....
Oui, tricoter favorise l'échange, l'amitié, et la confidence.
 




lundi 7 janvier 2013

Pochette feutrée sampler

 Voici l'avant-dernier patron de la collection Personnalisation: la pochette feutrée sampler. Elle a été crée pour contenir un mini-portable, une tablette électronique, bref, ce que vous voulez aux alentours de 20cm X 25cm(8'' X 10'') environ. Il est important de spécifier que, dû au fait que c'est un tricot feutré, il n'y a pas de garantie quant à la grandeur, car les laines ne feutrent pas toutes de la même manière.  Il est tricoté en rond avec une aiguille circulaire de 60cm(24'') et 4mm. Il est expliqué pour utiliser plus d'une couleur contrastante.


Vous pouvez y poser une fermeture éclair ou y tricoter un rabat qui sera boutonné.


Je vous raconte mes expériences avec ce patron. Je l'ai fait 2 fois. La première fois, j'ai utilisé cette laine en cône que j'ai chez moi et qui feutre...dramatiquement! Feutrée, mon mini-portable y entrait, mais pas avec la fermeture éclair posée. Donc, une fermeture éclair empêche d'étirer un peu un tricot. Par contre, il était parfait pour une certaine grandeur de livre: ça a fait un très bel emballage de cadeau pour le livre que j'avais acheté à ma sœur (qui n'est pas le journal créatif , montré sur la photo(un livre à moi que j'aime beaucoup), mais un livre sur l'alimentation: un peu moins dans mes goûts).


Pour le 2ème, auquel je n'allais pas poser de zipper, je l'ai fait en Classic Wool de Patons: Celui-là, il a feutré juste ce qu'il fallait!


Ensuite, dernièrement, j'ai fait mon béret Généreux avec de l’Alpaga Royal envoyé par Lucinda Iglesias de Mont-Tricot au Mont Sutton. Ah, oui. J'ai baissé la grosseur des aiguilles de 0.25mm et tout à coup, il est juste correct comme grandeur!

Tentative d'auto-photographie..
Puis, un test pour mon cours de tricot. Un capuchon avec un steek!

Et feutré, par-dessus le marché!

2ème tentative d'auto-photographie.
Bon. Je tiens à dire que, cette année, je vais faire des essais de chapeaux, tuques et autres choses qui vont sur la tête. Ceci étant dit, je vais un peut attendre avant de publier ces patrons. J'ai pas mal de projets à terminer: Personnalisation.....Jolis Pieds....les Saisons du tricot...

mardi 1 janvier 2013

Nouvel An dans le Vieux




 Tout d'abord, une très bonne année 2013 à tous, en particulier aux gens de ma famille naturelle...et à ceux de ma "famille" du tricot.

Avec fiston Hugo pour commencer
Le carré d'Youville
 Aujourd'hui, je suis allée pour une première fois, dans le Vieux Québec pour le premier jour de l'année.


Le petit Champlain...avec mon frère, Yvan et ma mère
 C'est, bien entendu, très beau, pittoresque même.

 Impensable de ne pas passer par Place Royale, que je n'avais jamais vu en hiver.

 Au centre d'Interprétation, il y avait de l'animation de type "tape la galette" à la salle du Roi.

C'est joli la déco extérieur de cette maison
 Je dois avouer qu'il ne faisait pas chaud.


 J'ai acheté des petits savons à la savonnerie Candeur sur la rue St-Jean (qui est aussi installée sur St-Paul). Voici un article écrit par Line Fournier dans La Presse qui parle de Christine Larouche (la propriétaire) et sa savonnerie . Oui, j'aime les savonneries artisanales!
Un au lilas et un au Pin: une pure merveille
Côté tricot, j'ai terminé ma 2ème écharpe Alphabet: le côté "knit" et "strikk". Ce ne sont que les photos pendant le séchage.

En anglais...
....et en Norvégien.
D'autres samplers entre les 2 parties