mercredi 11 décembre 2013

Tricot graffiti à Lévis

Juste avant d'arriver sur la rue Bégin: j'ai fait un petit bout à pied
Le voilà notre tricot graffiti chez nous! Je m'y suis rendue un peu à l'avance, l'après-midi du vendredi (le marché de Noel ouvrait à 16hrs). Et j'y suis retournée en soirée, mais ça ne faisait aucune différence pour le "yarn bombing" (version anglaise de tricot graffiti).




J'y ai même trouvé un peu de mes morceaux.




Pour terminer, voilà un bout de ce qui sera mon patron du dernier Broche à Laine qui sera publié en janvier. Quand je dis "dernier" cette fois-ci, je veux vraiment dire dernier. En effet, l'association francophone de tricot va se dissoudre parce que le conseil actuel n'a plus le temps de s'y consacrer. Il reste la réunion officielle de dissolution pour que ce soit vraiment effectif, et un dernier numéro de Broche à Laine. La présidente actuelle donne sa démission. J'étais la vice-présidente et je n'ai pas voulu relever le défi de prendre la présidence: l'administration, ce n'est pas dans mes forces et l'association était vraiment gérée de façon officielle (trop de paperasse pour moi).
Tant pis! J'y aurai acquis plus d'expérience en conception de patrons de tricot.




Commentaires