jeudi 19 septembre 2013

Hommage à Armelle


Une sympathique amie tricoteuse vient de décéder: c'est NOTRE madame Armelle (Armelle Bégin-Baker), une dame qui venait d'avoir 80 ans. Elle est morte subitement, pas malade, pas souffrante. Elle était à notre 1ère réunion de l'année des fermières, il y a une semaine, en pleine forme, et de bonne humeur, comme à son habitude.


Elle était un exemple de générosité et de joie de vivre. Il semble d'ailleurs que cette gentille dame ait pris la décision de mettre sa vie au service de son prochain, sans effort apparent, tout simplement et avec joie. Ancienne professeure d'école (donc plus instruite que la majorité des femmes de sa génération), elle s'est mariée "sur le tard" avec son beau Robert, qu'elle n'a eu que 19 ans avec elle. Elle a eu un fils, Robert jr, qui lui, a eu 2 enfants: Megan et Stephen. Ses petits-enfants, c'était ce qu'il y avait de plus important pour elle. Et je suis sûre qu'ils devaient être très heureux de l'avoir comme grand-mère (à voir leur tristesse aux funérailles, il serait difficile d'en douter).

À la journée mondiale du tricot 2011, sur les plaines d'Abraham
Elle venait à nos "mardis-tricot" et TOUT LE MONDE l'aimait: elle faisait l'unanimité autour d'elle à ce sujet. Elle tricotait principalement pour ses petits-enfants, mais, dernièrement, elle a contribué au projet "Un Sapin pour tes mains" avec pas moins de 6 paires de mitaines. Elle nous les a emportées à la réunion de jeudi dernier. C'est dire combien sa mort nous a pris par surprise.
Je l'ai rencontré lors de mes marches plusieurs fois cet été et j'ai toujours l'impression que je vais la voir à un tournant de rue lors de ses promenades. Tu vas nous manquer chère Armelle. Repose en paix.

Commentaires