jeudi 13 juin 2013

Espace Tricot


Pour la 2ème journée de notre "pèlerinage", nous prendrons l'auto et non pas le métro parce que nous faisons 2 boutiques et la 2ème est sur la rive sud de Montréal: il faudra donc sortir de l'Île de toutes façons.
La 3ème boutique est sur la rue Monkland. Je me dis que ce sera sûrement anglophone comme pour le Mouliné. C'est là que nous allions nous stationner en sens inverse sur un "one way" (voir ce message).
La boutique, c'est Espace Tricot.


Oh, c'est joli! Il y a aussi un coin "salon tricot". Franchement, la vendeuse (qui s'avère être une des propriétaires: Lisa) est extrêmement sympathique. C'est beau, c'est chaleureux, c'est dynamique et les personnes qui travaillent ici sont vraiment passionnées: c'est très contagieux! Les propriétaires ont tricoté la plupart de modèles montrés en boutique. Quelques différences dans les marques de fils (pas de Noro toutefois) mais de quoi se rendre malade quand on aime la qualité.


Le comble, c'est quand une amie des propriétaires, qui a un commerce de pâtisseries, arrive avec un plateau pour que les clientes goûtent...Ici, il n'y a pas de langue, sauf le tricot. Effectivement, tout le personnel est anglophone, mais nous parle en français tout le long. Elles sont aussi folles que nous: cette boutique est notre coup de cœur à toutes les 3.


Moi j'ai acheté pour le même montant dans chaque boutique parce que c'est ce que je m'étais fixée, mais je peux vous assurer que mes amies, c'est là qu'elles ont le plus acheté! Juste avant de partir, l'autre propriétaire  Mélissa est arrivée et a gracieusement accepté d'être photographiée avec sa collaboratrice et l'autre employée (dont j'oublie le nom, mais qui fait vraiment partie de la "famille" Espace Tricot). Est-ce que je recommande la boutique? Un immense OUI! Que vous soyez débutante ou avancée, vous serez bien servie et répondue, en français ou en anglais. Quand nous reviendrons à Montréal, nous essaierons d'autres boutiques, mais celle-ci, nous y reviendrons.

Lisa, à gauche, et Mélissa, debout

Commentaires