vendredi 18 janvier 2013

Walking in the winterwonderland!!!


Quand je suis allée à Cuba, j'ai pensé "nous voici dans le pays de l'été". Peut-être que certaines personnes, qui viennent au Québec se disent "me voici dans le pays de l'hiver". Après tout, Gilles Vigneault l'a bien chanté..
Un petit retour sur mes marches commencées cet été. On se rappelle que la plus grosse a été celle-là. Je continue....jusqu'à un certain point. Mettons que le but est de ne pas être trop rouillée pour pouvoir recommencer au printemps. Ce que je veux dire par là, c'est que, oui, je marche, mais pas des marches de 1hrs30 à 2hrs comme durant la saison chaude. Je porte mes nombreuses tuques, mitaines et foulards, et profite des beaux paysages de l'hiver.

Et non! Pas pour tout de suite la baignade...

.
C'est super pour le moral, d'autant plus que j'y ajoute ma petite séance de luminothérapie matinale (pas si matinale que ça, quand même) dans MA chaise à MA fenêtre.



On voit ça souvent par ici

.

Même à -20, température qu'il fait aujourd'hui.
Donc l'hiver, ce n'est pas la longueur des marches, mais la régularité qui est le défi.

et tant qu'à y être, ma porte célèbre la saison!

Pour me faire pardonner mon impertinence, je vous montre ce sur quoi je travaille cette semaine...et que je ne peux pas arrêter! C'est un carré créé par Sue Flanders dans le Knitter's 50 (c'était en 1998) pour une couverture: The Great North American Afghan, où plusieurs designers créaient chacun leur carré. Ils en ont fait un livre (que je n'ai pas, soit dit en passant: juste la revue). Moi, j'ai accroché sur celui-là. Vous allez en entendre parler car ça va être très long... et interrompu (il le faut!)




Commentaires