vendredi 11 janvier 2013

L'amitié et le tricot

Francine et Paule près de chez moi
Je l'admet, je suis parfois un peu "sauvage". Mais j'ai quand même des amies! Certaines de celles-ci sont des tricoteuses, et voici un aspect que j'aime bien dans ma relation avec ces "amies-tricoteuses": Elles acceptent que je tricote tout en parlant et comprennent bien ce type de compagnie: elles font la même chose!

Johanne, à Rimouski
Parler en tricotant, je trouve ça tellement relax! Pour moi, tricoter me permet de rassembler mes idées, de me focuser. Une personne qui ne tricote pas peut penser que je ne lui accorde toute mon attention, alors que c'est faux: je lui permet d'entrer un peu dans mon intimité et elle accepte cet aspect de ma personnalité.
Donc mes amies tricoteuses sont très précieuses: Francine, Paule, Johanne, ce sont mes tops avec Fanny à qui j'ai appris à tricoter. Encore là, quel contact privilégié que de montrer à une amie à tricoter!
Il y a aussi toutes mes amies tricoteuses de mon cercle des fermières: Ginette, Francine(une autre), Darquise, Michèle, Lulu, Carmen, Pierrette, Pascale, Nicole, Gisèle, madame Armelle (et toutes celles que j'oublie peut-être).


Quand je donne des cours (au cercle, mais encore plus dans les cours privés chez moi), c'est plus qu'un cours, c'est une rencontre amicale et, tôt ou tard, on fait connaissance et on se raconte des choses, n'est-ce pas Line et Julie?
Bien sûr, je me suis fait des "amies" sur ravelry, même des amies que je n'ai jamais rencontrées (phénomène des amis-réseau-social), et j'aime bien ça...mais ce n'est pas la même chose qu'une rencontre en personne.
J'en ai rencontré quelques unes (avant ou après ravelry, mais le lien se continue à cause de ravelry). C'est ainsi que Maryse est en quelque sorte mon amie, même si je ne la vois pas très souvent: elle tricote et quand on jase, je sens que ça clique (oh, le jeu de mot!).
J'ai rencontré Chantale, une prof de tricot, ici à Québec, extrêmement compétente!
Et ces dames que j'ai croisé à mon chalet dans le bas du fleuve: Anais, Léona, Maude et Roussine
.

Et il y a celles du groupe tricot-thé à Québec: Émily, Fabienne, Aline, Claire, Karine, Julie,  Danielle, Marielle, Michèle.....
Oui, tricoter favorise l'échange, l'amitié, et la confidence.
 




Commentaires