lundi 11 juin 2012

Les pieds dans les pentes douces


Si vous avez l'impression que le titre de mon message fait étrangement penser à Au pied de la pente douce de Roger Lemelin, vous avez raison. En faisant ces bas, qui dessinent des pentes et avec un rang en tricot ajouré sur 3 seulement, le roman de monsieur Lemelin, natif de la ville de Québec me venait en tête. La "pente" du roman mentionne la séparation entre la Basse Ville et la Haute Ville: Roger Lemelin vient de la Basse Ville.

Pour ce qui est des bas, leur nom est "Pentes douces" et c'est mon 5ème patron pour les 12 projets en 2012. Ce sont des bas d'été, très légers, en mérino ultra-fine. Le patron est à 2$ dans mes patrons sur ravelry et est en 3 grandeurs pour dame.

Parlant de pieds, hier j'ai fait une marche de 1heure30, environ 7.5km. J'ai pu passer d'une ville à l'autre: St-Jean-Chrysostome à St-Romuald. Aujourd'hui, j'ai un peu mal à une hanche, mais pour le reste, tout est beau: même pas d'ampoules! On dirait que j'ai l'idée de faire un voyage à pied, un petit, probablement, rien d'officiel pour l'instant, mais j'y songe...

Commentaires