dimanche 8 avril 2012

Les obstacles à la créativité


Avant de parler de ce qui favorise la créativité, j'ai le goût "d'éliminer" les ennemis de la créativité. Vous comprendrez qu'il s'agit encore ici du processus plutôt que du résultat. Je le dis et je me répète encore: je m'intéresse au chemin plutôt qu'à la fin du voyage, peu importe la motivation. J'aime cette idée qui fait de nous tous des êtres égaux, capables de trouver des trésors à l'intérieur de nous.
Quels sont ces obstacles à notre créativité?
1-Le perfectionnisme: Vouloir la perfection tout de suite quand on commence à chercher, et qu'on essaie de s'ouvrir à notre potentiel créatif est la meilleure façon de ne pas y arriver. Il y aura, peut-être, un temps pour ça, mais ce n'est pas maintenant. Là, c'est le temps de se permettre un peu de folie, et même de "rater" son coup, si vous avez besoin de le dire comme ça. Mais je crois qu'on ne rate pas son coup quand on cherche une idée nouvelle: on fait naître plusieurs nouvelles opportunités.
2-Le manque de...solitude: Je veux dire par là que si notre vie est remplie d'activités, de télévision, d'internet et de bruit, ce sera difficile. Vous devez avoir le temps de vous entendre penser: j'en parlerai davantage dans une autre message. La vie contemporaine est maintenant faite pour ne pas penser. On a tendance à s'étourdir par un tourbillon d'activités. Je n'ai rien contre ça: nous avons tous besoin d'être divertis, à l'occasion, mais il ne s'agit plus, de nos jours, d'occasions mais de norme. Si vous êtes de tempérament extraverti, vous aurez besoin de discipline pour y arriver. Bref, il faut arriver à s'arrêter et même à s'isoler (pour un temps) pour débloquer notre créativité.
3-La peur du changement: Quand on entre dans un processus de créativité, il faut être capable de bousculer certaines règles. Quelles règles? Ça dépend du médium choisi. Mais je dirais que la première est notre conception de ce qui est beau ou bien fait, comme, peut-être toutes les questions techniques concernant le domaine où vous évoluez. La tradition, la pression sociale et l'éducation peuvent aussi nuire, à un certain point, aux nouvelles idées. Ces questions reviendront si ce que vous faites devra être produit ou publié.
4-Un très grand manque de confiance en soi: Quand on commence un processus de recherche créative, il est important de ne pas se sentir jugé. C'est pourquoi, il est bon de cacher ce que vous faites. Mais il arrive que certaines personnes sont convaincues de n'avoir aucun potentiel à l'intérieur d'eux. D'abord, vous avez quelque chose d'unique: vous devez en être convaincu. Soyez patient envers vous et indulgent, ça ne viendra pas tout de suite. Ce point rejoint beaucoup celui du perfectionnisme: Si on est perfectionniste, on aura plus de difficulté à avoir confiance en soi.
Finalement, et englobant un peu tous les critères mentionnés plus haut, la créativité s'oppose à la rationalité. Croyez-moi, je suis une personne rationnelle dans la vie, mais je sais quand il faut la faire taire!
Il est donc temps, si vous désirez avancer un peu plus dans votre créativité, de mettre votre logique en veilleuse. Ne vous en faites pas, ce n'est que pour un moment, et vous la reprendrez assez vite...

Commentaires