mardi 27 septembre 2011

La troupe Quatre Temps: 30 ans!

De gauche à droite: Moi, Josée, Carole et Stéphanie

Je viens de Rimouski, je l'ai déjà dit. Il y a un peu plus de 30 ans, j'étais dans l'organisation et l'implantation d'une école et une troupe de danse: Nous avions appelé l'école: Les ballets-jazz Quatre Temps et la troupe, Quatre Temps. L'école a changé de nom moins d'un an plus tard pour s'appeler simplement "École de danse Quatre Temps" puisque nous nous éloignions du ballet-jazz pour se diriger vers un style plus jazz-moderne: voyez mon dernier message à ce sujet.

Je sais que l'école a fêté ses 30 ans le printemps passé. L'école de danse Quatre Temps est devenu quelque chose de plus gros que ce que c'était puisqu'elle s'est amalgamée avec l'École de ballet classique de Rimouski. Donc, on y enseigne le classique, le jazz-moderne, le hip-hop, le baladi, la claquette, et peut-être autre chose que j'oublie. L'école a aussi un programme danse-étude et des professeurs très qualifiés. Je les ai vu à leur 25ème anniversaire et, oui, l'école a "upgradé" depuis notre temps.
Chantale, Darleen et Pascale en pratique

Qu'en est-il de la troupe? Et bien, elle n'existe plus. Je ne sais pas trop quand elle s'est arrêtée. Ce que je sais, c'est que la dernière personne que j'ai connu a pris sa retraite il y a environ 3 ans: il s'agit d'Annie Fraser qui a été directrice de l'école pendant plusieurs années.
Affiche de notre 1er spectacle

Je suis allé voir sur le site officiel de l'école et quand j' ai cliqué sur "historique", il était mentionné qu'elle avait été fondée en 1980, incorporée en 1981 et comptait une cinquantaine de membres au début. Et voilà pour l'historique, le tout début. Pas de mention de la Troupe Quatre Temps.
solo de Josée Vermette dans "Impasse"


Donc, je viens aujourd'hui en parler un peu, et surtout de la Troupe. Au tout début, nous étions 4 jeunes femmes (mais alors là, très jeunes: entre 18 et 22 ans) qui n'aimaient plus la façon de voir la danse de l'Académie de danse de Rimouski. Nous rêvions de créativité...pas de cabarets!
1ère critique de Robin Arguin: elle est incomplète

Le directeur de la troupe de danse folklorique "Rigodon" nous a encouragé à partir notre propre école de danse et troupe. Et nous l'avons fait. Josée Vermette, Carole Desroches, Darleen Caron et moi-même, avec l'aide de quelques jeunes adolescentes (Stéphanie Reader, Julie Pelletier, Chantale Côté, Pascale Garneau et Nathalie Dubé) nous sommes relevés les manches pour tout débuter.
Chorégraphie sur "promenade sur mars": oui, à la fin nous chantions!

Il y aurait une quantité incroyable d'anecdotes à raconter et ce serait un peu long. Mais les 10 jeunes filles (Marie Gauthier, aujourd'hui artiste-peintre et architecte de la Rive-Sud de Québec fût la 10ème à s'ajouter au groupe) que nous étions avons produit notre 1er spectacle le 22 avril 1982.
Affiche de notre 2ème spectacle

Sur notre lancée, nous avons fait un 2ème spectacle l'année suivante avec une troupe renouvelée puisque nous n'étions que 4 de l'année précédente. Darleen Caron, une des fondatrices n'était déjà plus là, un peu remplacée par Stéphanie Reader comme "vétérante".
chorégraphie "Impasse" sur "School" de Supertramp

J'aurais aimé retrouver des "vestiges" de l'école, mais je n'ai que des photos (et pas très bonnes, bien sûr) et des découpures de journaux concernant la troupe.
Autre article incomplet, mais en haut à droite, on y parle de moi!

Au sujet de l'École de ballet classique de Rimouski. Je tiens à dire que Claire Courtois, le professeur qui a fondé l'école et y a enseigné pendant plusieurs années, a aussi été mon professeur pendant plusieurs années.
Chorégraphie "Vers l'Éternité"
Je lui dois une bonne partie de ma technique. Et aussitôt les démarches entreprises pour Quatre Temps, nous avons recommencé à suivre ses cours ,pour certaines d'entre nous, et surtout, nous avons renoué avec elle, alors que la directrice de l'autre école ne faisait aucun cas de sa présence dans le décor culturel de Rimouski.
Finale de la chorégraphie "Chaud-Bise"






Quoiqu'il en soit, c'était peut-être de petits débuts, mais ce sont de bons souvenirs pour ceux qui y étaient.

jeudi 22 septembre 2011

Petites annonces de l'automne


Ce qui vient, côté tricot, pour moi cet automne: D'abord, ce samedi, je vais à la réunion générale (la 1ère) de l'association francophone de tricot. La réunion a lieu l'après-midi, mais le matin, il y a des cours, pas juste pour les membres. Ça a lieu à la maison des métiers d'art sur le boulevard Charest.



Ensuite pour mes cours de cet automne. D'abord, un cours de débutante qui finit la semaine prochaine. Il y en aura un autre cet hiver à partir du 18 janvier. Vous pouvez toujours vous inscrire d'avance...si vous ne savez pas tricoter. C'est un VRAI cours de débutant.

Le cours intermédiaire commence le 5 octobre. C'est pour apprendre les choses de base: mitaines, bas, articles de bébé, gilet pour enfant facile et autres objets simples, mais ça demande de savoir tricoter au moins un peu.

Puis, il y a un cours avancé en jacquard Norvégien (êtes-vous surpris?) qui commence le 12 octobre. Je dis avancé, mais c'est le début du jacquard. Il faut savoir faire des mitaines, des bas et des chapeaux.
Mes cours intermédiaires et avancés sont aux 2 semaines pour laisser le temps de pratiquer ses nouvelles acquisitions.


Cet hiver, j'aurai un cours de crochet débutant et un cours intermédiaire et avancé de tricot ajouré.Je n'ai pas fait d'annonces à l'avance pour mes cours d'automne parce qu'ils étaient pleins. Quoique, 3 élèves et le cercle (des fermières) me permettrait de partir un autre groupe. Considérez que mes annonces sont faites pour cette année.

L'an passé avec les autres exposantes de mon cercle

Pour mes expositions: D'abord, tous les cercles des fermières de la rive-sud exposent et vendent aux Galeries Chagnon du jeudi 13 octobre au dimanche 16 octobre avec les heures d'ouverture de magasins. J'y serai (pas toujours de corps, mais au moins mes articles tricotés) avec mon cercle: St-Jean-Chrysostome.

Encore l'an passé à Breakyville, cette fois

 Puis, il y au Marché des artisans à Breakyville la fin de semaine du 5 et 6 novembre. Là, j'aurai ma table personelle.

jeudi 15 septembre 2011

Nouveaux patrons


Voici mes petits derniers de la série "Symétrie". Ils sont tous dans mes patrons sur ravelry.

Il y a les derniers bas symétriques no 5, puis j'ai décidé de terminer avec des "kits", mitaines et....

Le 1er est: des mitaines et un bandeau réversible.

Le 2ème, des mitaines et une mini-écharpe.

Il en reste donc 3 pour terminer ma série. Il y en aura un avec un bonnet, un avec une tuque et le dernier, je ne suis pas sûre, mais je pensais un genre de faux-col.
Symétrie est une collection à base de 5 motifs d'inspiration Norvégienne que j'ai créé. Tout a commencé par une paire de gants (les no 1). Je devais créer des gants, en particulier, pour pouvoir les vendre légalement. L'histoire sera mieux racontée dans le e-book qui devrait être prêt d'ici une couple de mois.
Pour terminer allez voir cette page de blog d'une amie, Nancy. On y voit Julia Robert qui se fait faire une blague par l'équipe technique du film "Larry Crown" dont Tom Hanks. Oui, Julia Robert tricote et moi, la blague m'a bien fait rire!

vendredi 9 septembre 2011

Livre: Victorian lace today


Je vous présente un autre livre de tricot que j'aime bien. Il s'agit de "Victorian lace today" par Jane Sowerby. C'est un autre livre édité par XRX, donc, un très beau livre...en anglais.

Ici, c'est de la tradition victorienne, de la vieille Angleterre qu'il s'agit. Le "lace" en tricot vient soit des Britanniques ou de certains pays Nordique (toujours, en tricot) comme l'Estonie. Pour ma part, ce sont les tricots les plus compliqués que je fais: le châle rose-orangé n'était pas de la tarte!

Oui, je trouve le "lace" (tricot ajouré en français) plus difficile que le jacquard, mais si élégant, si léger! Les ouvrages de ce type de tricot sont, en général, en laine ultra-fine. Voici quelques uns de mes projets tirés de ce livre.











détail du dernier

lundi 5 septembre 2011

Un dimanche à Lévis


Un petit dimanche (hier) comme les autres, quoique... J'ai lu mon article de Actes 29 (à venir) devant tout le monde à l'église parce qu'il a beaucoup plût à mon pasteur.
Ensuite, nous sommes allés manger avec des amis au "Café du marché" à St-Romuald. Et bien on a trouvé le moyen de passer à la télévision au téléjournal de Radio-Canada, dans le cadre des célébrations 2011, à ce moment-là, sans trop s'en apercevoir. On nous voit de proche, puis derrière la propriétaire et c'est dans les 3 premières minutes.
Ensuite, en sortant du resto, les productions d'Oz (c'est surtout un magasin de gravures musicales) offraient de nous photographier gratuitement par une Valérie, photographe de métier. C'est la photo juste en haut, que nous n'avons pas pu scanner: il y avait peut-être un truc pour nous en empêcher, car ça donnait un résultat affreux. Nous avons un peu triché en la...photographiant! Oui, oui. ça marche photographier une photo, quand on est mal pris. On perd en qualité, mais quand même...

J'ai vu ce pic-bois, juste dans le pommettier devant la maison.

En tricot, j'ai fait cette grenouille pour mon petit-fils d'un patron de "La ronde des animaux" de Nicole Botton. Sur ravelry, en plus de publier mes patrons, je m'occupe d'éditer les patrons de cette designer Française que j'ai connu grâce au livre "Les poupées de Grand'mère": j'ai fait plusieurs de ses poupées, et aussi beaucoup de mes adaptations.
Et j'ai produit ce patron de mitaines pour enfant (6-8 ans). C'est la version "enfant" d'un modèle de mitaines que j'avais déjà fait pour adultes. Il est gratuit celui-là: forcément, celui pour adulte l'était!
Il sera aussi dans la section "mes patrons" à droite.

vendredi 2 septembre 2011

Merci!

Voici un article que j'ai écris dernièrement dans la revue Actes 29: