mercredi 3 août 2011

Ballet-jazz ou jazz-moderne


J'ai fait de la danse toute ma vie, ou presque. Aujourd'hui, je m'attarde à mon incursion dans le ballet-jazz et, par après, le jazz-moderne ou la technique Simonson.
À 19 ans
J'ai fait parti de cet engouement gigantesque qu'a connu le Québec dans les années 70 pour le ballet-jazz. La danse dite jazz existait depuis longtemps, mais c'est Eva Von Gensy, danseuse de ballet professionnel, qui a débuté ce qu'on a appelé le ballet-jazz au Québec: un mélange de classique et de jazz.
Eva Von Gensy dans les débuts de son ballet-jazz

Ce ballet-jazz est comparable à la popularité du hip-hop (en tant que danse) aujourd'hui. Bref, ce fût une mode et la technique n'était pas excellente. Mais ça se faisait sur de la musique populaire et c'est probablement ça qui est en grande partie responsable de sa popularité. Un peu comme l'expression corporelle qui, elle, ne contenait aucune technique.
À environ 16 ans

Donc, j'ai évolué dans le ballet-jazz avec bonheur, après une couple d'années à pratiquer des disciplines sportives...plutôt artistique: gymnastique artistique et plongeon. L'école de danse s'appelait l'Académie de danse de Rimouski. Par après, il y eut Quatre Temps, une école et une troupe que nous avons débuté 3 autres professeurs et moi. Je parlerai de Quatre Temps (qui existe toujours) dans un autre message. Mais au début de la formation de cette nouvelle école de danse, nous avons connu une autre technique que nous avons peu à peu adopté: il s'agit de la technique Simonson. Cette technique, à la fois jazz et moderne, a été créé par Lynn Simonson qui s'est beaucoup penchée sur les blessures des danseurs. Elle-même, professionnelle et en très mauvais état physique à cause d'entraînement abusif dans des techniques qui finissent par "briser" le corps, elle voulait une façon de danser qui peut former des professionnels tout en respectant le corps. Est-il besoin de dire que sa technique a fait du chemin et qu'elle est aujourd'hui enseignée dans la plupart des écoles de danses sérieuses.
À 21 ans

Pour ma part, je n'ai enseigné que selon les principes de cette technique en jazz et en moderne, du moins pour ce qui est du respect du corps.
J'ai eu à m'occuper d'autres choses que les aspects techniques dans mon enseignement. Le côté épanouissement expressif a été, au travers les années, un aspect de l'enseignement en danse qui a été très important pour moi. À suivre!

Commentaires