samedi 6 novembre 2010

Faire son pain

Nous faisons notre pain. Je veux dire, pas une fois de temps en temps, mais tout notre pain. Je rectifie: nous avons renoncé à faire nos pains hamburgers et hot-dogs. Mais nous faisons tous les autres: pain de blé, pain blanc au lait, pain challah, petits pains, miches, baguettes...
Le pain est la seule odeur de nourriture qui, quand il cuit, ne me dérange pas. C'est bon(ais-je vraiment besoin de vous dire ça?), c'est plus nourrissant et on n'en mange pas plus (la visite, peut-être) puisque c'est tout le temps ce pain qu'on a.
La recette complète es ici. Nous le faisons à 2, Yvan et moi. Il pétrit la grosse masse de plus de 24 tasses de farine et je fais le reste. C'est dur, ou long? Pas du tout. C'est devenu une habitude et ça demande juste de passer une soirée à la maison. Mais nous ne passons pas la soirée à ne faire que ça! Je crois qu'en réalité, il n'y a qu'1/2 heure de travail en tout. Mais il faut être là à certaines étapes. Le début: rassembler les ingrédients et pétrir environ 10 minutes. Je calcule que cette étape prend un quart d'heure. Je lave le bol pendant qu'il pétrie. On laisse lever une heure et demi. 2ème étape: Écraser la pâte et placer dans les moules qu'on a préalablement graissés. Cette étape prend environ 10 minutes. Puis, on allume le four et on fait cuire une demi-heure; peut-être en deux fois si on en fait 8 comme nous. On démoule dès que c'est cuit. C'est tout! Ouh! Je suis brûlée de fatigue!
Franchement, ce n'est pas ça qui me fatigue dans la vie, mais plutôt le fait d'avoir un horaire qui ne me permettrait pas de rester une fois à la maison dans ma semaine, une semaine sur deux.

Commentaires