jeudi 26 août 2010

Fleurette, la tricoteuse

J'ai emprunté le nom de ma grand-mère(Fleurette) pour une petite pièce de théâtre pour enfants: La tricoteuse. Cette pièce, que j'ai aussi ré-écrit comme roman-jeunesse(mais, non publié!),est en 2 actes. Dans la 1ère partie, je jouais Fleurette et dans la 2ème, je jouais Pastelle. Donc, aujourd'hui, 1ère partie:

Une grand-mère un peu spéciale, tricote des poupées pour les enfants malades ou tristes de son voisinage. Sa maison est pleine de poupées: on en voit 4 sur son bureau et 3, suspendues, derrière elle. Une seule reste à elle puisqu'elle la représente plus jeune quand elle était amuseuse publique: c'est Pastelle.


Elle a un compagnon du nom de Vladimir, mais celui-ci n'est pas réel. Du moins, la plupart des enfants qui gravitent autour d'elle le pensent puisqu'ils ne l'ont jamais vu. Et l'histoire ne donne pas la réponse.

Un petit groupe d'enfant qui se sont donnés le nom de "troupe 109" viennent la voir régulièrement et elle leur raconte des histoires; des histoires sur la foi ou même de la bible. Pierrot et Hugo sont des jeunes de la troupe 109, mais viennent juste de déménager dans une autre ville. Tristes de cela, Fleurette leur a donc tricoté chacun une poupée: Marant et Rigolo.



Un sinistre personnage appelé "le vendeur" harcèle Fleurette pour qu'elle le laisse vendre ses poupées, et surtout, se faire une belle cote sur l'affaire. Fleurette n'aime pas ce personnage qui la laisse dans tous ses états chaque fois qu'il la visite.


La 1ère partie se termine avec Fleurette qui s'apprête à raconter l'histoire de Jésus aux enfants, mais est interrompue par un téléphone. Les enfants restent là sachant que ce sera long puisque Fleurette a toujours une oreille compatissante pour quelqu'un qui a besoin de parler.


Désolé pour la qualité des images, mais je n'avais qu'une cassette vidéo comme archive!

Commentaires