lundi 14 juin 2010

La troupe 109


Au début, mon personnage de Pastelle était utilisé avec ma famille: "Vladimir"et différents personnages que mes fils faisaient, dont Joyeux et Noël. Nous nous appelions "Vladimir et les bout-en-trains". Je tentais de faire la troupe 109 avec des adolescents. Annie Boucher a fait parti de tout ce que j'ai fait avec les ados. Elle nous a, d'ailleurs, également aidé avec les enfants par la suite. Je ne nommerai pas les autres ados: Ce message est pour la version "enfants" de le troupe.
C'est Kevin Blouin qui s'est intéressé le premier à la troupe, même si il n'avait que 9 ou 10 ans. J'ai décidé d'essayer un sketch avec lui et Samuel Dion(le meilleur ami de Oli). Ils ont aimés leur expérience et c'est là que nous avons décidé de nous tourner du côté des enfants pour la troupe 109: Ils embarquaient plus volontiers dans mes trips "clownesques et colorés" que les ados; ainsi que dans mon envie de joindre la danse au théâtre. Nous avons donc intégré peu à peu d'autres enfants avec qui j'ai eu bien du plaisir. Ce sont joint à nous après Kevin et Samuel(mais pas tous dans le même sketch!): D'abord Joël Jean, puis Nicole Schlicter, Sandra Bombardier et Yannick Blouin(le jeune frère de Kevin). Nous avons présentés des pièces nommées: Le bâteau de Pierrot, Le rêve de Rigolo, Un ami pour Noël et Pierrot et le loup(une transposition de la pièce russe: Pierre et le loup).
Une dernière pièce, que j'ai créée, a doublé mon équipe de "comédiens". Elle s'est intitulée "La tricoteuse" et a été le fruit de l'ensemble de mes intérêts. Pour cette pièce en 2 actes(oh,la, la! Ce qu'on se prend au sérieux!), nous avons eu, en plus, avec nous: Tommy Jean(frère de Joël), Joëlle Schlicter(sœur de Nicole. Oui, on pigeait dans les mêmes familles), Alexandre et Émilie Desjardins, et finalement, Marie-Rose Dion, Joannie Bombardier et Anne-Sophie Jean: toutes des petites sœurs des autres "acteurs", en rôle de petits clowns dansants.
Je raconterai l'histoire de cette pièce dans un autre message, car j'en ai aussi fait la "genèse" de plusieurs personnages.
Bref, même si c'était beaucoup de travail et des pratiques pas reposantes, j'ai énormément aimé travailler avec des enfants. Pour moi, le théâtre, c'est avec des enfants. Ils sont tous grands maintenant, de 18 à 24 ans, mais ils ont tous gardés une place très importante dans mon cœur. Il faut dire qu'ils ont tous suivis des cours de danse avec moi,en plus! C'était une génération d'enfants dynamiques et...pas barrés! Et ce seront des adultes qui feront une différence, j'en suis sûre!

Commentaires